250 auteurs avec Kamila Shamsie, privée d’un prix pour un soutien à la Palestine

mercredi 9 octobre 2019
popularité : 1%

Lundi 23 septembre, des centaines d’auteurs ont apporté leur soutien à la romancière Kamila Shamsie, déchue du prix Nelly Sachs qu’elle avait remporté le 6 septembre dernier pour son soutien affiché à BDS, Boycott Desinvestissement Sanctions, contre la politique de l’État d’Israël envers les Palestiniens. Une lettre ouverte vient d’être publiée dans le magazine britannique London Review of Books et réunit déjà plus de 250 signataires.

JPEG - 56.2 ko Kamila Shamsie via Facebook.
Kamila Shamsie (née le 13 août 1973 à Karachi) est une écrivain anglo-pakistanaise qui publie en anglais.

« C’est avec consternation que nous avons appris la décision de la ville de Dortmund d’annuler le prix Nelly Sachs pour l’œuvre de Kamila Shamsie » pointe d’abord la lettre ouverte. « La ville de Dortmund a choisi de punir une romancière pour son engagement en faveur des droits de l’homme. »

L’autrice anglo-pakistanaise s’est en effet vu reprendre son prix doté de 15.000 € la semaine dernière. En cause, son soutien au mouvement BDS, Boycott Desinvestissement Sanctions, qui vise à exercer toutes les pressions possibles sur Israël — dont le refus d’y publier ses ouvrages — pour obtenir une cohabitation respectueuse avec les Palestiniens.

Une revendication qui n’a pas vraiment plu au jury du prix Nelly Sachs. Les jurés ont en effet affirmé que l’engagement de la lauréate sur le boycott d’Israël était contraire à la politique et aux valeurs du prix Nelly Sachs « qui vise à proclamer et illustrer la réconciliation entre les peuples et les cultures ». Cette décision fait d’ailleurs suite à l’adoption par le parlement allemand d’une motion qualifiant le mouvement BDS d’antisémite le 17 mai dernier.

« Quel est le but d’un prix littéraire qui sanctionne la défense des droits de l’homme, les principes de liberté de conscience et d’expression ? Sans cela, l’art et la culture deviennent des luxes vides de sens », déclarent les signataires.

La lettre critique également la ville allemande de Dortmund, qui gère le prix, pour avoir refusé de rendre publique la réponse de Kamila Shamsie suite à la décision du jury. « Le jury du prix Nelly Sachs a choisi de me retirer le prix en raison de mon soutien à une campagne non violente visant à faire pression sur le gouvernement israélien. C’est très triste qu’un jury doive céder à la pression et retirer un prix à une écrivaine qui exerce sa liberté de conscience et sa liberté d’expression » avait-elle affirmé.

PEN International s’engage pour la liberté d’expression des femmes

La lettre réunit déjà plus de 250 signataires parmi lesquels figurent Noam Chomsky, Amit Chaudhuri, William Dalrymple, Yann Martel, Jeanette Winterson pour ne citer qu’eux. Michael Ondaatje, ancien lauréat du prix Nelly Sachs, a lui aussi choisi de soutenir Kamila Shamsie.
Camille Cado

Source : ActuaLitté. com