Appel aux bénévoles pour la récolte des olives 2019 en Cisjordanie occupée

jeudi 5 septembre 2019
popularité : 1%

En cette période de violences coloniales régulières en Cisjordanie, l’International Solidarity Movement (ISM) lance un appel urgent aux bénévoles pour qu’ils se joignent à nous pour la campagne de la récolte des olives de 2019, à l’invitation des communautés palestiniennes.

Appel aux bénévoles pour la récolte des olives 2019 en Cisjordanie occupée

L’olivier est un symbole national pour les Palestiniens. Alors que des milliers d’oliviers ont été détruits au bulldozer, déracinés et incendiés par les colons israéliens et l’armée - plus d’un demi-million d’oliviers et d’arbres fruitiers ont été détruits depuis septembre 2000 - la récolte est devenue plus qu’un moyen de subsistance, elle est devenue une forme de résistance.

En dépit des efforts déployés par les colons et les soldats israéliens pour les empêcher d’accéder à leurs terres, les communautés palestiniennes refusent d’abandonner leur récolte d’olives.

Des bénévoles de l’ISM rejoignent chaque année des communautés palestiniennes d’agriculteurs pour récolter les olives, dans des zones où les Palestiniens sont confrontés à la violence des colons et à l’armée lorsqu’ils travaillent leurs terres. Votre présence peut faire toute la différence, les communautés palestiniennes déclarant que la présence de bénévoles internationaux réduit le risque de violence extrême de la part de colons et de l’armée israéliens.

JPEG - 124.2 ko

Nous soutenons l’affirmation du droit des Palestiniens à gagner leur vie et à être présents sur leurs terres. Les militants de la solidarité internationale s’engagent dans des interventions non violentes et dans la documentation en tant que soutien pratique permettant à de nombreuses familles de cueillir leurs olives.

La récolte commencera début octobre et durera jusqu’à la mi-novembre. Nous demandons un engagement minimum de 2 semaines, mais nous demandons que, si possible, les volontaires puissent rester aussi longtemps qu’ils le peuvent. Notre travail dépend des relations avec les communautés palestiniennes dans lesquelles nous travaillons, et une présence à long terme est une aide immense à cette fin. Nous demandons aux volontaires de bien vouloir commencer à arriver dès la première semaine d’octobre, pour que nous soyons prêts lorsque la récolte commence.

En plus de la récolte, il sera possible de participer à la résistance populaire non violente en Palestine. Les militants de l’ISM recevront une formation, en principe les mercredis et jeudis au début de chaque mois, avec des informations sur ce à quoi s’attendre et comment agir dans des situations pouvant être intenses.

Nos autres actions incluent :

Trajets scolaires

Le dimanche 25 août a marqué le début de l’année scolaire et, avec elle, les menaces accrues pour les enseignants et les enfants palestiniens. Par conséquent, dans les mois à venir, il est essentiel que nous ayons des bénévoles capables de marcher avec les enfants sur le trajet de l’école, de documenter et de servir de présence protectrice contre le harcèlement des forces d’occupation israéliennes et des colons, ce qui inclut les retards aux points de contrôle. On espère que la présence d’internationaux empêche les attaques des colons ou, du moins, encourage les soldats à intervenir là où ils ne le feraient pas autrement.

Au-delà des trajets scolaires, l’ISM maintient une présence constante à Hébron (Al-Khalil), où le harcèlement et la violence des colons sont monnaie courante. Dernièrement, la violence de l’armée israélienne s’est intensifiée contre les Palestiniens vivant à proximité de la colonie illégale du centre-ville. Les forces israéliennes ont utilisé les quartiers palestiniens à des fins d’entraînement militaire et réprimé sévèrement toute résistance de la population d’Al-Khalil en lui infligeant un châtiment collectif sous forme de tirs de dizaines de grenades lacrymogènes et de grenades incapacitantes. Par le biais de la documentation et de la résistance non violente, l’ISM tente de réduire certaines des pressions exercées sur les résidents d’Al-Khalil.

JPEG - 62.3 ko Des soldats israéliens prennent des photos des enfants dans la cour d’une école à Khalil

Présence protectrice lors de manifestations et de raids policiers

Outre ces activités, nous participons aux manifestations hebdomadaires à Kafr Qaddum et à d’autres manifestations pour lesquelles notre présence est demandée et où les manifestants font face à une force excessive de la part de l’IOF. La police de Jérusalem a récemment pris pour cible la banlieue d’Issawiya, à Jérusalem-Est, envahissant le quartier toutes les nuits et arrêtant des enfants de 5 ans. Les internationaux font des patrouilles en fin de journée pour documenter ces violations des droits humains et avoir un effet de médiation sur les unités notoirement brutales qui opèrent à Jérusalem-Est occupée.

Faire l’expérience de la situation par vous-même est essentiel pour bien comprendre et finalement faire comprendre la réalité de la vie en Palestine à vos communautés d’origine et pour reformuler le débat de manière à révéler la politique israélienne d’apartheid : un nettoyage ethnique rampant en Cisjordanie et à Jérusalem-Est occupée ainsi que des punitions collectives et des pratiques génocidaires à Gaza.

JPEG - 60.2 ko Contrôles arbitraires par la police de l’occupation à Issawiya

Comment s’inscrire

Veuillez envoyer un courrier électronique à ismtraining@riseup.net en précisant les dates auxquelles vous pouvez venir, votre expérience avec ce type de travail et la raison pour laquelle vous souhaitez faire du bénévolat en Palestine.

Autres options pour aider

Faire un don - pour ceux qui ne peuvent pas venir sur cette période et qui veulent aider, vous pouvez faire un don ou aider à collecter des fonds qui seront utilisés pour financer les campagnes en cours de l’ISM.

Source : Palsolidarity
Traduction : MR pour ISM


Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur