Criminels !

lundi 17 janvier

En raison de pluies torrentielles, la bande de Gaza se retrouve inondée en très nombreux endroits, comme souvent en cette saison.
Les destructions et dommages causées à 56.000 maisons palestiniennes par les bombardements israéliens de mai dernier, auquel s’ajoute le blocus, rendent très difficile la gestion de cette situation

Israël est directement responsable des maisons inondées, des familles sans toit, du manque de carburant aux stations de pompage locales, et du risque de maladies d’origine hydrique.


Sur le Web : Criminels !

Toutes les brèves du site