Des nouvelles des camps de réfugiés palestiniens au Liban

jeudi 7 mai 2020

La lutte contre le coronavirus dans les camps de réfugiés du Liban :
l’AFPS soutient l’action de l’association Najdeh

JPEG - 105.3 ko

Le groupe AFPS de Lorraine Sud a développé depuis plusieurs années un partenariat avec l’association Najdeh qui intervient dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban.

Lors de ses deux dernières missions en octobre 2019 et en février 2020, il a pu constater le travail formidable que Najdeh mène dans les camps et son efficacité sur le terrain. Pour soutenir sa lutte contre le coronavirus, l’AFPS nationale a envoyé à l’association 10600 € qui ont servi essentiellement à fournir des kits de protection à 900 enfants.

JPEG - 112 ko

Elle va envoyer de nouveau à Najdeh 10700€ qui serviront à fournir de l’aide alimentaire à 200 familles de réfugiés à Saïda. Il faut savoir que les réfugiés palestiniens subissent non seulement les conséquences de la crise du coronavirus mais aussi celles de la crise économique au Liban. Ne bénéficiant pas des mêmes droits que la population libanaise, ils sont atteints beaucoup plus durement par celle-ci. Le groupe AFPS de Lorraine en versant 1500€ de ses fonds propres et 2240€, résultat d’une souscription locale, a largement contribué à l’aide de l’AFPS nationale.

Un comité de coordination de la santé a été créé par l’UNRWA avec la participation d’agences des Nations Unies (UNICEF, PNUD…), d’ONG internationales (NRC, ANERA, MAP, NPA…) des représentants d’ONG (NAJDEH et BEIT ATFAL AL SMOUD…) travaillant avec la communauté palestinienne (PRSC, AL SHIFAA...) afin de partager des informations, échanger leurs expériences et le soutien technique... L’UNRWA a élaboré un plan stratégique d’intervention COVID-19 à l’échelle de l’Agence, qui comprend la préparation d’un centre d’isolation où les cas peuvent être isolés, tout en couvrant 90% des traitements qui peuvent avoir lieu à l’hôpital gouvernemental de Beyrouth. Le montant restant du traitement (10%) sera couvert par le fonds de santé de l’OLP.

Au Liban, parmi les 707 cas de coronavirus signalés, cinq des personnes infectées sont des Palestiniens. Quatre d’entre eux vivent dans le camp de Waveel. Ces cas proviennent d’une même famille et ses membres infectés et non infectés sont isolés dans deux salles de classe de l’école de l’UNRWA dans le camp. Depuis le 22 avril, le camp est fermé pour 14 jours. Un comité de coordination y a été créé pour suivre la situation des personnes et des enfants infectés, ainsi que des personnes non infectées de la famille.

Il a été convenu que Najdeh fournira les repas quotidiens et l’aide psychologique et psychosocial à tous les membres de la famille contaminée. Najdeh a déjà fourni à la population du camp 3 000 masques financés par l’ANERA. D’autre part, 700 colis alimentaires seront distribués à toutes les familles du camp. En plus de la campagne de sensibilisation COVID-19 en cours, Najdeh lancera une campagne anti-stigmatisation à Waveel.

L’association Najdeh a réagi plus généralement à la pandémie en mettant en place différentes actions :
1. Envoi de messages préventifs à ses bénéficiaires, soignants et populations locales conformément aux directives de l’OMS et d’autres agences des Nations Unies,
2. Fourniture d’un soutien technique pour développer l’engagement communautaire collectif afin de surmonter le chevauchement des services, des activités médiatiques et des interventions préventives
3. Organisation et mise en œuvre des actions / messages de sensibilisation et des supports médiatiques, y compris des vidéos
4. Participation à des formations menées par l’UNICEF et d’autres agences internationales sur la réponse au COVID-19
5. Distribution de 900 kits d’hygiène infantile aux enfants des camps et rassemblements financés par l’AFPS.
6. Distribution de kits d’hygiène familiale pour 500 familles dans le camp de Baddawi financé par l’Autorité Palestinienne.
7. Distribution de coupons alimentaires d’un montant de 12 000 L.L. à 1200 familles dans les camps du nord financées par l’association Welfare.

Résultats du projet soutenu par l’AFPS :

• 1020 familles d’enfants palestiniens réfugiés ont empêché la propagation du coronavirus parmi les membres de la famille (Najdeh en a financé 120 sur d’autres fonds que ceux fournis par l’AFPS).
• 1020 enfants palestiniens réfugiés ont reçu des kits d’hygiène contre les coronavirus et des dépliants / brochures pour les sensibiliser.
JPEG - 115.2 ko

Il est prévu de distribuer des bons alimentaires aux familles des camps du sud (camps de Tyr et Ein El Helweh) et l’AFPS va contribuer à ce projet. Il est prévu aussi de distribuer une aide d’urgence en espèces dans les regroupements de la Beqaa et 700 colis de nourriture pour le camp de Waveel.

L’Appel à don

Source : afps - Lorraine


Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur