Film "La Pêche et l’olive" le 11 octobre à 20h au Centre social Mer et Coline 13008

dimanche 1er septembre 2019
popularité : 1%

le 11 octobre à 20h au Centre social Mer et Coline 13008

Film : La pêche et l’olive
d’Abdelatif Belhaj et Lolita Bourdet

Franco-palestinien / 2016 / 65 mn

JPEG - 135.7 ko

La Pêche et l’Olive est un film-voyage, au cœur de la jeunesse d’une rive à l’autre de la Méditerranée, de Montreuil au village cisjordanien de Beit Sira.
Rendez-vous le 11 octobre à 20h au Centre social Mer et Coline pour un ciné-débat autour de ce film ambitieux qui, 10 ans après leur jumelage, lie de manière inédite Montreuil et Beit Sira.

Centre Social Mer et Colline : 16, boulevard de la Verrerie 13008 Marseille
Tél. 04 91 72 22 91 -
E-mail : mer.colline@wanadoo.fr
Bus n° 19 - Arrêt : Verrerie / retour bus de nuit 583


Ciné club du Turfu le mercredi 12 juin à 19h30.
3 Rue Raymondino - Place Cadenat

En collaboration avec un groupe d’adolescents de la Fraternité Belle de Mai, nous programmons une projection de La Pêche et l’olive d’Abdelatif Belhaj et Lolita Bourdet, en présence de Roselyne Burger, co-auteure et membre de l’équipe du film.
durée du film 1h05

Le groupe d’adolescents projettera un film court sur la construction du Rin-té, un terrain de jeu construit à l’automne dernier dans le quartier de la Belle de Mai et présentera leur projet de voyage à Londres qui aura lieu en décembre prochain.
Une histoire de rencontres qui viennent bouleverser des repères et des certitudes. Des histoires singulières qui se déroulent entre Marseille, Beit Sira en Palestine, Montreuil et Londres.

La séance est à prix libre en appui au voyage de fin d’année des adolescents de la Fraternité, elle sera suivie d’un apéritif et de discussions.

Venez nombreu.ses.x !


Programmé dans le cadre de la Semaine Asymétrique à Marseille en novembre dernier, le film sera à nouveau projeté les 10 et 17 janvier 2019 dans le cadre des ateliers d’Aflam, association organisatrice des « Rencontres des cinémas arabes », le plus gros événement de la région marseillaise autour des cinémas arabes. La Pêche et l’Olive est un film-voyage, au cœur de la jeunesse d’une rive à l’autre de la Méditerranée, de Montreuil au village cisjordanien de Beit Sira.

Jeudi 10 janvier à 9h30
La Baleine - 59 cours Julien, 13006 Marseille
Séance en présence du cinéaste Abdelatif Belhaj

Jeudi 17 janvier à 20h30
Vidéodrome 2 - 49 cours Julien, 13006 Marseille
Séance en présence des cinéastes

JPEG - 62.1 ko

À l’été 2014, il pleuvait encore des bombes sur Gaza. Gaza, c’est un peu le symbole de la Palestine à l’étranger – la misère, la résistance, mais surtout le danger. Il n’y a donc rien d’anodin dans la décision de cette bande de neuf jeunes de Montreuil, âgés de 14 à 17 ans de suivre en 2016 le projet ambitieux d’Abdelatif Belhaj et de Lolita Bourdet, qui les ont rassemblés pour qu’ils deviennent les personnages d’un film qui relie la banlieue française à la Cisjordanie, plus précisément au village de Beit Sira, dont la moitié des territoires s’est vue colonisée par des Israéliens venus s’installer à la lisière des champs de thym (zaatar). Ce film crée un pont des murs à pêches de Montreuil aux oliviers de Palestine, et traduit avec subtilité la poésie d’une transformation de la conscience identitaire d’une bande de jeunes confrontée à de nouvelles formes d’altérité.

La Pêche et l’Olive est né de la collaboration historique établie entre la ville française de Montreuil et le village palestinien de Beit Sira. Le jumelage fêtait ses dix ans en 2016 ; c’était l’occasion d’honorer l’accord qui liait les deux villes. La coopérative à l’initiative de ce projet fut bientôt rejointe par deux artistes travaillant à l’époque sur le secteur de la ville, qui proposèrent le projet d’un film documentaire qui marquerait la rencontre entre une jeunesse volontaire de la banlieue parisienne et la jeunesse palestinienne de Beit Sira.

JPEG - 94.5 ko ©Plexus

Le film est une grande leçon de tolérance. Le résultat immédiat de ce double voyage est de ... Lisez la suite.