L’Autorité palestinienne se retire du poste-frontière de Rafah

mardi 8 janvier 2019
popularité : 1%

L’Autorité palestinienne a annoncé dimanche avoir ordonné à ses fonctionnaires de se retirer du poste-frontière de Rafah, ce qui va entraîner la fermeture du seul point de passage entre l’enclave palestinienne et l’Egypte.

PNG - 134 ko

GAZA (Reuters) - L’Autorité palestinienne a annoncé dimanche avoir ordonné à ses fonctionnaires de se retirer du poste-frontière de Rafah, ce qui va entraîner la fermeture du seul point de passage entre l’enclave palestinienne et l’Egypte.

Cette décision fait suite à l’arrestation d’employés de l’Autorité palestinienne par le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza. "Nous sommes parvenus à la conclusion que cela ne sert à rien de maintenir notre présence (à Rafah)", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

L’Autorité présidée par Mahmoud Abbas gérait le poste de Rafah depuis qu’une médiation égyptienne avait permis la réouverture de la frontière en 2017.

Le poste de Rafah ne pourra rouvrir qu’avec l’accord de l’Egypte, qui n’a pas encore dit si elle accepterait que le Hamas en gère les opérations.

Le porte-parole du mouvement islamiste, Faouzi Barhoum, a déclaré à Reuters que la fermeture de la frontière constituait une "sanction supplémentaire d’Abbas contre le peuple de Gaza".



Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur