Les archives ottomanes ouvertes aux Palestiniens pour attester leurs droits sur leurs biens

lundi 13 janvier 2020
popularité : 1%

La Turquie apporte son aide aux Palestiniens pour attester leurs droits sur leurs biens, et saper la version israélienne selon laquelle la Palestine historique ne leur appartenait pas.

JPEG - 28.3 ko
Selon le site web du journal israélien Israel Yahom, Ankara a livré à l’Autorité palestinienne des dizaines de milliers de documents polycopiés de ses archives. Il s’agit surtout de titres fonciers qui datent depuis l’empire ottoman qui a gouverné la Palestine entre 1516 et 1917.

Ces documents attestent que des Palestiniens possédaient des terres dans toutes les régions palestiniennes, surtout à Jérusalem al-Quds et en Cisjordanie occupée, précise le site.

Il est par exemple attesté qu’Israël a confisqué le quartier al-Magharibas, situé aux alentours du mur al-Bouraq, après en avoir chassé ses habitants palestiniens et détruit leurs maisons, pour y édifier une cour de prière pour les juifs, relève le journal israélien.

Toujours selon cette source, ce sont surtout les avocats palestiniens qui ont recours aux archives ottomanes. "Celles-ci les aident à confirmer la possession des biens fonciers par les Palestiniens en cas de litige. Tant qu’Israël confisque les terres, il n’y a aucune probabilité juridique pour les lui arracher. Mais de point de vue de la communication, ces documents fonciers sont de nature à embarrasser Israël », conclut le journal.

Source : French Almanar


Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur