Les logiciels israéliens NSO et Pegasus représentent un danger actuel clair pour la démocratie dans le monde

jeudi 22 juillet

Eitay Mack / Haaretz, 21 juillet
Le logiciel espion Pegasus de NSO, une cyber-arme permettant le terrorisme d’État contre la société civile, a indigné le monde entier. En Israël, c’est la complicité - ou l’indifférence totale - qui prévaut.