Les secours médicaux pour Gaza sont bloqués

lundi 9 mars 2015
popularité : 1%

Voici le communiqué commun de l’AFPS Nord-Pas de Calais et de Palmed France concernant le blocage des secours médicaux vers Gaza issus des mobilisations dans le Nord-Pas de Calais. L’action pour le lever est en cours.


Les secours médicaux du Nord-Pas de Calais doivent parvenir à Gaza

Les secours médicaux issus des mobilisations de soutien au peuple palestinien de Gaza sont encore, début mars 2015, bloqués et donc non parvenus à leurs destinataires. Cette situation n’est pas tolérable.

Dans la région Nord-Pas de Calais, notamment au cours de l’été 2014, tandis que Israël massacrait le peuple palestinien à Gaza, multipliant les victimes de bombardements criminels, l’élan de solidarité régional s’est traduit par de puissantes manifestations de protestation contre les crimes israéliens. Elles exigeaient l’arrêt immédiat du massacre et la levée du blocus humainement insupportable et illégal de Gaza, comme des sanctions contre Israël.

En liaison avec ce mouvement tout un élan de solidarité a organisé des secours

médicaux pour Gaza, avec collecte de médicament et de matériel médical. Ceux-ci

ont été triés stockés avec l’appui de militants et du mouvement de solidarité politique,

associatif et syndical, sur la métropole lilloise, le Douaisis, la Dunkerquois, la Sambre

Avesnois et jusqu’en Belgique à Liège. Un premier convoi est parti mi-septembre vers

Gaza, toujours non parvenu, tandis que notamment à Douai et à Villeneuve d’Ascq

les stocks militants s’accumulent. Le blocage est insupportable alors que les besoins

exprimés à Gaza répondent à des nécessités que les apports individuels ne peuvent pas satisfaire.


Comme l’indique le Ministre des Affaires Etrangères, en réponse le 03 février 2015 au député Jean-Jacques Candelier : « la France plaide en faveur de l’application de la légalité internationale, en particulier en matière de droits de l’Homme et de droit international humanitaire, en toute circonstance. » Dans ce courrier le ministre a rappelé la participation de la France à la « conférence des hautes parties contractantes à la IVème convention de Genève, organisée le 17 décembre dernier par la Suisse, Etat dépositaire des Conventions de Genève. » La résolution qui y a été votée par la France indique qu’elle a l’obligation d’agir pour « permettre le libre passage des secours humanitaires et et garantir leur protection ». Les violations graves du droit international humanitaire relèvent même de l’enquête et de la traduction en justice.

La France est placée devant ses responsabilités. L’AFPS Nord-Pas de Calais, en

liaison avec Palmed France, interpellent solennellement les autorités françaises afin

qu’elles pèsent de tout leur poids et se donnent les moyens afin de contribuer à ce

que l’aide médicale pour Gaza, recueillies dans le Nord-Pas de Calais parvienne à ses

destinataires à Gaza.

AFPS Nord-Pas de Calais, Palmed France


Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur