Microsoft accusé de surveiller les Palestiniens 24h/24

dimanche 8 septembre 2019
popularité : 1%

Microsoft participerait à l’apartheid que subit actuellement le peuple palestinien. En effet la firme américaine a dépensé des millions de dollars dans la startup israélienne AnyVision, une compagnie spécialisée dans la reconnaissance faciale, dirigée par un ancien employé du Mossad et de l’armée israélienne

JPEG - 160.5 ko

Dans le cadre d’un vaste programme de modernisation des points de passage en Cisjordanie par l’ajout de technologies, 27 points de passage biométriques ont été établis et de nouveaux postes d’identification et d’inspection ont été ajoutés. La procédure d’inspection aux frontières est devenue plus efficace et beaucoup plus rapide.

Pourtant Microsoft avait promis de se conformer aux six principes éthiques de son propre guide en la matière, « les principes de Microsoft en matière de reconnaissance faciale » dont celui-ci :

Nous ne déploierons pas notre technologie en matière de reconnaissance faciale dans des situations où nous pensons que les sauvegardes en matière de protection des libertés démocratiques et de droits de l’Homme, sont inappropriées.

Libertés démocratiques ? Droits de l’Homme ? Cela n’existe pas dans le régime d’apartheid que les israéliens imposent aux Palestiniens. La surveillance constante d’un peuple pris en otage ne peut en aucun cas être « éthique ».

Microsoft se moque éperdument des Palestiniens et bafouent leurs droits consciemment et dans un but lucratif en posant 31 millions de dollars dans la startup israélienne, leur permettant d’avoir un outil militaire de surveillance des Palestiniens 24/24 7/7.

A la tête d’AnyVision se trouve Tamir Pardo, ancien chef du Mossad, et le président de cette compagnie n’est autre qu’Amir Kain, qui était à la tête du département de la "sécurité" du ministère de la défense israélienne.

Il est suffisamment dur pour les Palestiniens de devoir se trouver immobilisés dans leurs déplacements quotidiens par des barrages militaires, de subir la ségrégation par rapport aux Juifs, d’être traités comme des criminels alors qu’ils ne font que se rendre à leur travail, ou souhaitent visiter leurs proches.

Nous sommes nombreux à utiliser Microsoft et, en tant que consommateurs et citoyens nous disposons d’un levier important pour influencer la marque Microsoft. S’ils veulent que nous continuions à les voir comme ils se présentent, des leaders en matière d’éthique sur le marché de l’intelligence artificielle, alors ils n’ont pas d’autre choix que de se débarrasser d’AnyVision."

L’association Jewish Voice for Peace appelle à signer une pétition contre cette surveillance secrète et qui n’a rien d’éthique : LIEN

On peut aussi écrire au Président de Microsoft France, 39 Quai du Président Roosevelt, 92130 Issy-les-Moulineaux (tel : 09 70 01 90 90)

Nous vous signalons que la ville de Nice envisage d’acheter le système de reconnaissance faciale à but militaire développé par Any Vision, société israélienne dirigée par un ancien du Mossad.
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/28/reconnaissance-faciale-la-cnil-tique-sur-le-bilan-de-l-experience-nicoise_5503769_4408996.html

Le Comité National palestinien du BDS lance un appel au boycott de cette société :
https://bdsmovement.net/news/boycott-anyvision-israels-field-tested-facial-recognition-surveillance-company


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345