Sortie de l’Album « Wa » de l’artiste palestinienne Kamilya Jubran et de Werner Hasler

lundi 23 décembre 2019
popularité : 1%

Kamilya Jubran est une compositrice, chanteuse et musicienne d’origine palestinienne, née en Israël.

De formation musicale classique arabe, elle devient en 1982 à l’âge de 19 ans, un membre fondateur de l’association Sabreen – pionnière dans le domaine de la musique actuelle arabe à Jérusalem.

Avec Sabreen, elle se produit (chant et kanoun) dans de nombreux pays jusqu’en 2002, date à laquelle elle décide de venir vivre en Europe.
JPEG - 82.5 ko

Elle produira quatre albums avec son association, et donnera plusieurs centaines de concerts en Palestine, mais aussi à l’étranger (Etats-Unis, France, Suisse, Suède, Italie, Japon, Egypte, Tunisie, Jordanie, etc.)

Son arrivée en Europe lui permettra notamment de bénéficier de plusieurs résidences (Royaumont, Bern, Noirlac, etc).

Aujourd’hui, Kamilya Jubran travaille avec Werner Hasler -trompettiste et musicien électronique, et Sarah Murcia – contrebassiste, à la recherche musicale actuelle.

JPEG - 99.1 ko Kamilya Jubran et Werner Hasler, pour la sortie de leur nouvel album « Wa », © Everest Records

Son nouvel album « Wa » avec le trompettiste Werner Hassler vient de paraître sur le label Everest Record

Kamilya Jubran et Werner Hasler nous laissent progressivement entrevoir les tenants et les secrets de leur dialogue artistique. Ils approfondissent leur complicité musicale en se basant toujours sur le dialogue des traditions et des interrogations.

Inspirée des réminiscences de la musique classique arabe et des musiques et systèmes d’ improvisation occidentales, enrichie des apports subtils de la culture électronique, l’alchimie de leurs échanges propose un son unique, intemporel : un voyage dans l’inouï sonore.

« Les sons de la suite forment une suite de sons. Les tons des sons qu’on entend en fonction du temps, se rendent -lentement ou prompt- tendrement dans le plan de cette suite de sons. »

Pour retrouvez son nouvel album, cliquez ici !

le projet Sodassi

JPEG - 26.9 ko Les artistes de Sodassi : Sama Abdul Hadi (Ramallah), Dina El Wedidi (Le Caire), Ayed Fadel (Haifa), Maya Khalidi (Jérusalem Est), Rasha Nahhas (Haifa) et Youmna Saba (Beirut)., © Zamkana

L’association Zamkana, fondée par Kamilya Jubran en 2014 à Paris, soutient des projets de création artistique dans une dynamique transculturelle, ayant pour objectif d’être un véritable incubateur de projets originaux, innovateurs et respectueux des valeurs de liberté d’expression et de laïcité. Avec le projet Sodassi, l’association a l’intention de promouvoir une autre image de la scène culturelle arabe.
Six musiciens professionnels venant de cinqs villes du Proche-Orient, forment un sextet au registre étonnant et insolite : musique électronique, jazz, freejazz, rock et folklore palestinien.
Source :FranceMusique.fr