Volontariat : Enseigner en Palestine

mercredi 10 juin 2020

Enseigner en Palestine est une expérience très gratifiante. Avec Project Hope vous intégrerez une équipe de bénévoles solidaires, vous serez loger et participerez à un programme complet d’enseignement aux élèves. Vous aurez l’occasion de travailler avec des enfants et des jeunes de Naplouse venant et ses quatre camps de réfugiés.

PNG - 157.6 ko

Nous recherchons des bénévoles qualifiés qui sont veulent s’investir pour changer la vie de ces enfants. Project Hope compte des bénévoles de différents horizons ayant tous différentes compétences, cependant nous recherchons des personnes ayant une expérience dans l’enseignement ou encore ayant travaillées avec des enfants.
Vous serez amené à enseigner une de nos langues de base (anglais ou français), mais en plus, nous vous encourageons à partager toute autre expérience ou compétence que ce soit dans les arts , dans le sport ou dans l’informatique.
Beaucoup de nos programmes d’activités sont conçus et mis en œuvre par des bénévoles, Toutes autres initiatives de votre part est donc la bienvenue.

Ce que nous recherchons
Les bénévoles doivent être en mesure de s’engager pour un minimum de 1mois mais de préférence pour trois mois d’enseignement. Ils doivent être assez matures et âgés d’au moins 18 ans.

Les qualités d’un bénévole Project Hope :

Indépendance et prise d’initiatives
Responsabilité et capacité a travailler de façon autonome
Avoir une expérience dans l’enseignement et/ou avoir déjà travailler avec des enfants.
Capacité de transmettre ses connaissances aux élèves
Respecter la culture locale, capacité d’adaptation à une communauté différente de la sienne
S’adapter à un environnement conflictuel
Etre disponible et avoir le désir de partager ses connaissances et compétences
Vouloir changer la vie des enfants et des jeunes de Naplouse a travers leur travail

Notre programme de bénévolat est structuré de telle manière que pendant une semaine les bénévoles sont formés et préparés à cette nouvelle expérience.
À la fin de leur séjour avec Project Hope, un debriefing est organisé avec les bénévoles pour une meilleure sensibilisation.

Mission et valeurs

Notre mission :
Notre mission principale est d’apporter des espaces de soutien où les enfants, la jeunesse et autres communautés pourront s’instruire et se développer tout en sécurité. Notre but est de permettre à la jeunesse Palestinienne, qui a grandi et évolué dans un contexte de violence et d’occupation, de s’assurer un meilleur avenir en leur offrant les meilleurs conditions à travers des activités éducatives, artistiques et ludiques.

Nos valeurs :
• Les droits de l’enfant :
Tous les enfants ont le droit à l’éducation, la santé et la sécurité. Nous sommes animés par la volonté de respecter notre engagement aux principes de la Convention des Nations Unies en ce qui concerne les droits de l’enfant. A travers nos programmes, nous travaillons à créer un environnement sécurisé pour les enfants et la jeunesse Palestinienne afin qu’ils acquièrent de nouvelles compétences, expriment leurs idées, développent leur assurance et explorent de nouvelles opportunités.
• Egalite des sexes
Nous luttons pour assurer aux filles et aux jeunes femmes comme aux garçons et jeunes hommes un même accès aux activités que nous proposons. La majorité de nos étudiants sont des femmes qui participent à diverses activités comme des cours d’informatique, d’anglais, de gymnastique ou encore de photographie. Avec des femmes à la tête de nos départements Anglais et Français, le personnel féminin a un avis certain concernant l’analyse des besoins et la mise en œuvre de nos programmes.
• Communauté :
Project Hope est une organisation communautaire qui puise ses forces dans le ‘leadership’ Palestinien et dans un vaste réseau international de volontaires et d’anciens étudiants dévoués. Nous privilégions un dialogue transparent et ouvert entre nos membres Palestiniens et internationaux afin de satisfaire au mieux les besoins locaux. La participation de le communauté fut un point essentiel pour l’étendue (ou l’importance) et le développement de Project Hope. Nous travaillons en collaboration avec plusieurs dizaines de centres partenaires locaux sur Naplouse, des villages voisins et des camps de refugiés dans lesquels nous apportons enseignement et activités aux communautés les plus nécessiteuses mais aussi nous les aidons à renforcer les capacités des maisons de quartier locales.

Notre histoire

Une ville assiégée :
En 2003, Naplouse était une ville assiégée. Les tanks patrouillaient dans les rues. Les ‘checkpoints’ (postes de contrôle) divisaient des quartiers. Des dizaines de milliers de familles étaient prises au piège chez elles par les tirs et les couvre-feux.
Pendant que des centaines de personnes étaient tués, des milliers blessés, une multitude d’autres étaient traumatisés par la destruction sous leurs yeux de leurs maisons ou de l’exécution de leurs proches. Dans cette ville ou 60% de la population est âgée de moins de 19ans, la plupart de ces témoins n’étaient que des enfants.
« L’idée de Project Hope est née au milieu de la deuxième Intifada. Les activités périscolaires étaient alors le meilleur moyen d’éloigner les enfants des rues et du danger qui y régnait pour leur donner une vie la plus normale possible. »
– Samah Atout, co-fondateur –

Une association humanitaire internationale
C’est dans ce contexte que deux Palestiniens et un Canadien se sont unis autour de Project Hope. Avec un budget limité, un ordinateur portable et quelques bonnes idées ils ont commencé à enseigner aux enfants ne pouvant plus à l’école. Ils ont établis des relations durables avec les maisons de quartiers et les volontaires Palestiniens. Ils ont recruté des enseignant volontaires à travers le monde pour apporter à ces habitants piégés un peu du monde extérieur.
« Les volontaires venant des quatre coins du monde permettent aux enfants de jouer, de s’amuser, de vivre la vie de tous les jours. Ils leurs donnent la stabilité alors que leur monde a été brisé. »
– Jeremy Wildeman, co-fondateur –

Project Hope aujourd’hui :
Les années ont passés et Project Hope s’est agrandi à vitesse exponentielle grâce à l’aide de financements et de dons généreux. Cela a permis l’embauche d’un personnel Palestinien tout comme le développement de ses locaux qui sont devenus un e maison d’éducation avec ces cinq salles de classe, une bibliothèque linguistique, une salle informatique, un cyber café gratuit et ouvert au public et de nombreuses salles pour les conférences de nos intervenants mensuels. Aujourd’hui Project Hope compte près de 1000 élèves par mois et accueille plus de 100 volontaires du monde entier chaque année.
Les classes comptent entre 10 et 15 élèves en moyenne et sont très diverses, de l’anglais des affaire à l’écriture de bande dessinée en passant par le Yoga.

Regarder droit devant :
L’atmosphère à Naplouse est désormais plus calme mais il reste important de reconstruire la communauté. Si les rues sont plus sûres, l’occupation Israélienne continue de faire des incursions dans les camps de refugiés a la périphérie de la ville, ou vivent de nombreux étudiants de Project Hope. L’éducation reste vitale pour le futur de ces jeunes Palestiniens et d’importants besoins persistent, particulièrement dans ces camps. En parallèle, nous prévoyons d’étendre nos programmes aux villages plus isolés comme Tulkarem, Qalqilya et Hébron. L’objectif de Project Hope a toujours été d’apporter ses services ou le besoin est important, dans ces villes et ces villages qui restent isolés dus à l’occupation.
Project Hope fait partie intégrante de la communauté de Naplouse, construite de la base par les volontaires et le personnel, et soutenu par d’innombrables actes de charité et des heures de service. Si Project Hope existe c’est grâce à la générosité de ceux qui partage le même engagement pour les droits de l’enfant. Rejoignez-nous et aidez nous à apporter de l’espoir aux enfants et à la jeunesse de Naplouse pour les années a venir.

Fondateurs
Jeremy Wilderman est le co-fondateur de Project Hope et d’autres œuvres de bienfaisance canadienne et écossaises. Il est diplômé d’une licence en Histoire et Politique par l’université de Saskatchewan et aussi d’une maitrise en Politique par l’université de Mc Master.
Samah Atout est née à Naplouse en Palestine, elle a étudié dans sa ville natale mais aussi dans la province de Castellon en Espagne. Elle est convaincue que le changement est possible si on s’en tient aux valeurs de base que sont le travail et la diplomatie. Elle a trouvé deux projets sociaux essentiel au nord de la Cisjordanie et a travaillé en tant que lobbyiste au sein des institutions Européennes à Bruxelles. Elle a plus de 10 ans d’expérience dans des organisations de société civile. Samah a rejoint le service étranger de Palestine en 2008 occupant des positions clé au sein de la mission d’observation permanente de l’état Palestinien aux Nations Unies de Genève et plus récemment a la Délégation Générale de Palestine à l’EU- Bruxelles.

Contact : project hope


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 8 prochains mois