Zoom sur le keffieh, ce foulard typique de la Palestine

dimanche 19 juin 2022

Coiffe traditionnelle arabe, le keffieh est devenu au fil des années l’emblème des Palestiniens. Comment ce foulard typique est-il devenu le symbole de tout un peuple ? Quelle est son histoire ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le keffieh.

JPEG - 91.3 ko

Le keffieh : quelle origine ?

Si aujourd’hui le keffieh est incontestablement lié à la Palestine, ses origines, elles, se situeraient plutôt du côté de l’Irak. En effet, le mot désignant ce couvre-chef veut dire « relatif à Koufa », en référence à la ville irakienne. Plusieurs histoires entourent la naissance de ce foulard typique. Pour certains, ce dernier serait né au VIIème siècle lors d’une bataille entre arabes et perses près de Koufa, pour d’autres, il serait né il y a 5000 ans en Mésopotamie. Il aurait alors été porté par les prêtres sumériens et babyloniens.

Bien que le keffieh ne soit pas spécifiquement lié à un statut social, il est important de rappeler qu’il a longtemps été utilisé par les paysans et les bédouins. Le keffieh jouait un rôle de protection, en couvrant la tête et la nuque du soleil.

Plus tard, en 1936, lors de la Première Guerre mondiale et de la révolte arabe contre la domination coloniale britannique, le keffieh est arboré par les nationalistes palestiniens. Ils s’en servent pour cacher leur visage et ne pas être arrêtés. C’est à partir de ce moment-clé, que le keffieh est adopté en masse par les Palestiniens, devenant un symbole de solidarité.

Le keffieh : quelle est sa signification ?

Lire l’article complet ICI.



Agenda

<<

2022

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234