Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Calendrier > Khalil Abu-Arafeh au 35ème Salon International de la Caricature, du Dessin (...)

Khalil Abu-Arafeh au 35ème Salon International de la Caricature, du Dessin de presse et d’Humour

dimanche 21 août 2016

Pour son 35ème anniversaire, le Salon International de la Caricature, du Dessin de presse et d’Humour de Saint Just le Martel en Limousin (Haute-Vienne), à 12 km de Limoges, le programme est toujours riche et varié

Deux expositions ont retenu notre attention :

ISRAËL : Cartoons in conflict.
Elle a été exposée de par le monde depuis quelques années mais pas encore en France.
Des grands dessinateurs internationaux ont répondu à l’appel du Cercle des Parents israélo-palestiniens dont les familles ont été victimes du conflit, tous ont perdu un parent ou un enfant, et qui prônent le dialogue pour se connaître et instaurer une paix future.
Michel Kichka a eu le privilège de concevoir cette expo qui comprend des dessins des plus grands cartoonists internationaux : Ares, Bado, Boukhari (décédé), Brito, Danziger, Mayk, Ramize, Glez, Dario, Hagen, Riber, Krauze, Kroll, Xia, Batti, Morin, Oliphant, Plantu, Pohle, Rozental, Tunin, No-rio, Zapiro, Zlatkovsky, Donnelly, etc...Une soixantaine de dessins.
On peut y ajouter une quinzaine de dessins d’adolescents israéliens et palestiniens, lauréats d’un concours organisé il y a quelques mois par le Centre de la Presse de Jérusalem en partenariat avec le Musée.

Exposition personnelle de Khalil Abu-Arafeh (Israël)
Né en 1957 à Jérusalem, Khalil Abu-Arafeh est un dessinateur de presse palestinien, en faveur de la résistance passive.
Il a étudié l’architecture à l’Université de Kiev en Ukraine et poursuit actuellement une double carrière d’architecte et de dessinateur. Ses dessins sont notamment publiés dans le quotidien Al Quds (basé à Jérusalem Est) depuis 1994.
Khalil est également écrivain et illustrateur de livres pour enfants. Il est par ailleurs le premier rédacteur en chef de la version palestinienne de l’émission de télévision pour enfants « Sesame Street ». En 1996, Khalil reçoit le prix Ghassan Kanafani qui récompense l’excellence de son travail.
Son activisme politique l’a conduit à déplaire à la fois au Hamas palestinien et au régime israélien. Entre 1986 et 1992, il a ainsi passé quatorze mois en prison en Israël.