Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Calendrier > Palestine, territoire en Images au Mucem

Palestine, territoire en Images au Mucem

mardi 14 février 2017

Jeudi 16 mars

15h30 - [Palestine] Ma’aloul célèbre sa destruction
38 min - Belgique - 1984 - de Michel Khleifi

Ma’aloul est un village palestinien de Galilée. En 1948, il a été détruit par l’armée israélienne et ses habitants ont été expulsés vers le Liban ou vers la ville voisine de Nazareth. Depuis lors, ces derniers ne sont autorisés à rejoindre Ma’aloul qu’une fois par an, lors de l’anniversaire de l’indépendance de l’État d’Israël. Sur le site de l’ancien village détruit, ils organisent un pique-nique…

Basé en Belgique, le réalisateur palestinien Michel Khleifi a travaillé pour la télévision et la radio avant de réaliser son premier long-métrage, La Mémoire fertile, en 1980. Il signera ensuite plusieurs films, dont Noce en Galilée (1987), L’Ordre du jour (1993), Le Conte des trois diamants (1996), et Zindeeq (2009)

17h- [Palestine] Cartographie du vécu et de l’imaginé

Rencontre avec l’artiste libanais Marwan Rechmaoui et les artistes français basés à Marseille Youri Cayron et Romain Rivalan, autour des « cartographies du vécu et de l’imaginaire ». Où il sera notamment question de la série UNRWA de Marwan Rechmaoui, inspirée d’un projet lancé par une ONG afin de créer une « Palestine virtuelle » reliant les communautés vivant dans cinq camps de réfugiés palestiniens au Liban.

* L’artiste Marwan Rechmaoui est né en 1964 à Beyrouth (Liban). Une ville dont, au fil de ses travaux, il révèle la géographie sociale et politique extrêmement complexe. Il utilise des matériaux industriels comme le béton, le caoutchouc, le goudron et le verre, pour créer des œuvres monumentales.
Son travail a été présenté lors d’expositions au Liban et à l’étranger, notamment au Musée Granet d’Aix-en-Provence (2013), la Serpentine Gallery de Londres (2012), la Saatchi Gallery de Londres (2009), le Centre Paul Klee de Berne (2009), la Biennale de Sharjah (2005)…

* Youri Cayron est né et a grandi en région parisienne. Diplômé de l’École supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy (ESAAA) en 2008, il s’installe à Marseille pour y poursuivre son travail et y développer un réseau. En 2013 il crée LIFT, un laboratoire artistique de recherche et de diffusion dans lequel il a invité plus de 45 artistes de tous les horizons à présenter leur travail.
Il travaille en duo avec Romain Rivalan (photographe) depuis l’été 2013. Leur premier projet commun, Cul de sac à ciel ouvert, s’intéressait à certains voyageurs nomades de la côte méditerranéenne française. Romain Rivalan vit aussi à Marseille. Au quotidien, il est régisseur général dans le monde du spectacle mais se passionne pour la photographie argentique qu’il exerce depuis plus de dix ans.

18h - [Palestine] Picasso en Palestine
Conférence d’artiste
En 2011, l’emblématique Buste de femme (1943) de Pablo Picasso entreprit un long voyage d’Eindhoven à Ramallah, où il fut exposé pendant trois semaines. Ce fut l’aboutissement de deux années de recherches et de négociations approfondies dans les domaines juridiques, artistiques et administratifs. L’ensemble de la documentation rassemblée durant le processus constitue l’œuvre Picasso en Palestine, de l’artiste Khaled Hourani, qui était alors directeur artistique de l’Académie internationale des arts de Palestine, où fut présenté le Buste de femme. Picasso en Palestine soulève de nombreuses questions sur la reconnaissance de la Palestine en tant qu’État indépendant et souverain par les institutions et les acteurs économiques mondiaux (compagnies d’assurances, compagnies maritimes, etc.), tout en mettant en évidence les mécanismes de l’occupation israélienne. L’œuvre interroge aussi les systèmes de contrôle, l’accès à la connaissance, la muséographie, le financement de l’art et le rôle des médias.

Né à Hébron en 1965, Khaled Hourani est artiste et commissaire d’exposition. Il vit et travaille à Ramallah, où il a cofondé l’Académie internationale des arts de Palestine et a été l’initiateur du projet Picasso en Palestine. Il a par ailleurs assuré le commissariat de nombreuses expositions, comme Young Artist of the Year en 2000 et 2002 pour l’A.M. Qattan Foundation, et a été le commissaire du pavillon de Palestine lors de la Biennale de Sao Paolo (2004) et lors de la Biennale d’Alexandrie (2001).
Très actif dans le monde de l’art en Palestine, il a récemment reçu le prix Leonore Annenberg.

20h - [Palestine] My Love Awaits me by the Sea

1h20 - Allemagne/Jordanie/Qatar/Palestine - 2013 - de Mais Darwaza

Mais Darwaza revient pour la première fois dans son pays natal, la Palestine. Elle quitte le monde où elle a trouvé refuge et suit un amant qu’elle n’a jamais rencontré, Hasan Hourani, artiste palestinien, qui dévoile pour elle un univers utopique et merveilleux. Le conte et la réalité tissent la matière de ce documentaire poétique qui questionne la nature insaisissable d’un lieu et la nécessité de croire en nos rêves.
Suivi d’un débat avec la réalisatrice

Née à Amman (Jordanie), Mais Darwaza commence sa carrière dans le cinéma en réalisant plusieurs courts-métrages expérimentaux. Formée à la réalisation documentaire au Edinburgh College of Art, elle réalise Take Me Home (2008), diffusé dans plus de 20 festivals internationaux, puis son premier long-métrage documentaire My Love Awaits by the Sea (2013).