Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Culture > L’invention tragique du Moyen-Orient

L’invention tragique du Moyen-Orient

jeudi 2 mars 2017

Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud
L’invention tragique du Moyen-Orient

Collection « Angles et reliefs »

La poudrière du Moyen-Orient ne semble pas près de s’éteindre. A l’impasse israélo-palestinienne, à l’instabilité libanaise, se sont ajoutés ces dernières années le terrorisme djihadiste et la guerre civile en Syrie et en Irak.
Parmi les origines essentielles de la tragédie, la reconfiguration territoriale et
politique, opérée dans les années 1920 : les frontières ont divisé les peuples, et ces Etats créés de toutes pièces ont mis en place, pour la plupart, des régimes autoritaires. Tout le processus de construction nationale s’en est trouvé affecté.

Un essai lumineux sur ce puzzle infiniment complexe qu’est devenu le Moyen-Orient aujourd’hui.

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences Agro. Il est rédacteur en chef de la revue Confluences Méditerranée.
Il est notamment l’auteur, avec Jean-Paul Chagnollaud, de l’Atlas des Palestiniens (2014) et de l’Atlas du Moyen-Orient (2016), tous deux parus aux éditions Autrement.


Jean-Paul Chagnollaud est professeur émérite des universités, directeur de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée/Moyen-Orient (iReMMO).

Cartographie de Claire Levasseur.
Contact presse : Corinne Lapébie
01 44 73 79 86 / corinne.lapebie@autrement.com
Parution le 22 février 2017