A voir au festival d’Avignon : LE VOYAGE DE D.CHOLB

2018

reprise du spectacle
Le voyage de D.Cholb - Penser contre soi-même

à 18h30 : du 6 au 25 juillet - Relâches : 12, 19 juillet
Réservations +33 (0)6 65 61 11 74
À partir de 13 ans

Tarifs
Abonné12 €
Plein tarif18 €

Au THÉÂTRE LE GRAND PAVOIS
13, rue Bouquerie
84000 - Avignon -

Un certain D.Cholb sillonne pendant six jours les routes de Cisjordanie. Juif athée affligé par les conséquences de l’occupation, ce préambule lui semblait nécessaire avant de visiter sa famille en Israël.
THÉÂTRE DU BLOG : L’auteur, B.Bloch, joue lui-même de dos, appui solide, source d’émotion à son double, Patrick Le Mauff, remarquable. Il fallait le faire.
L’HUMANITÉ : Un rare modèle de théâtre de la conscience inquiète. Aucune leçon n’est assénée sinon celle, pour l’auteur-metteur en scène, de sa méditation amère.
LA TERRASSE : Cet objet théâtral original et de haute tenue réussit cette prouesse de faire entendre la multiplicité complexe des voix qui habitent cette terre, la Palestine/Israël.
ARTISTIKREZO : Voilà un spectacle essentiel.
RFI : Le Voyage de D.Cholb se dessine comme une parenthèse politique, une bouffée d’air indispensable.
L’INSENSÉ : Et c’est bien une nécessité, d’ordre intime, qui s’impose ici. Nécessité de voyager pour, toujours, « penser contre soi-même ».

______________

2017

Au début des années 2010, Dranreb Cholb sillonne pendant six jours les routes de Cisjordanie. Juif athée affligé par les conséquences de l’occupation, ce préambule lui semblait indispensable avant de visiter sa famille en Israël. Il croise des militants palestiniens et israéliens, un ancien soldat de Tsahal, un cousin nationaliste rescapé de la Shoah… Un spectacle qui redonne voix à ces rencontres, posant la reconnaissance de la grammaire de l’autre comme condition sine qua non à la paix.

LE VOYAGE DE DRANREB CHOLB
Adaptation du récit de voyage Dix jours en terre sainte
(Éditions Magellan & Cie, juin 2017)
Texte et mise en scène Bernard Bloch
Avec Bernard Bloch, Thomas Carpentier, Patrick Le Mauff
Et 11 comédiens à l’image Alain Baczinsky, Jacques Bonnaffé, Lionel Bloom, Anne de Broca, Hammou Graïa, Lyasid Khimoum, Elias Preszow, Claire Rappin, Françoise Retel, Gloria Sovran, Zohar Wexler
dramaturgie et costumes Raffaëlle Bloch
musique et sons Thomas Carpentier
dramaturgie Thomas Horeau
lumière Luc Jenny
vidéo Jean-Baptiste Mathieu
assistant Ege Olgaç
scénographie Didier Payen

Production Le Réseau (théâtre), compagnie conventionnée par la Drac Île-de-France, (CAP*) La fabrique conventionnée par la Région Île-de-France et subventionnée par le Conseil Général 93 et la Ville de Montreuil. Avec le soutien de l’Adami. L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion. Avec le soutien du Fonds SACD Avignon Off, du Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez.
Remerciements : Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne.

AVIGNON OFF
VENDREDI 7 JUILLET au DIMANCHE 30 JUILLET A 20H50 AU THEATRE CABESTAN
1, rue du Collège de la Croix
84000 - Avignon
Nombre de places : 90 - salle climatisée, accessible aux parsonnes à mobilité réduite
Relâche les 12, 21 et 22 juillet
Réservations : 04 90 86 11 74
Tarifs : 18€ – 12€


VOYAGER OU PENSER CONTRE SOI-MEME

Faisons un rêve : le conflit israélo-palestinien n’est plus qu’un mauvais souvenir et la Fédération d’Isratine / Palestaël vient d’être fondée…

Mais nous sommes en 2017 et des dangers mortels nous menacent, dont ce conflit est l’un des paradigmes. Le Moyen-Orient est à feu et à sang. Des centaines de milliers de morts en Syrie, en Irak, en Libye, au Soudan et ailleurs poussent des millions de réfugiés vers l’Europe qui, tétanisée, les laisse crever à sa porte. En Israël, le gouvernement le plus à droite de son histoire est aux manettes. Et partout un fascisme 2.0 menace de prendre le pouvoir. Le monde est au bord d’un suicide écologique et la menace d’une troisième Guerre Mondiale sidère les intelligences et les cœurs.

En juin 2013, un certain Dranreb Cholb fait un voyage en Palestine et en Israël. Seul juif au milieu d’un groupe de catholiques de gauche, il sillonne pendant six jours les routes de Cisjordanie. Juif athée affligé par les conséquences de l’occupation, ce préambule lui semble d’une impérieuse nécessité avant de visiter sa famille en Israël. Chemin faisant, il croise des militants palestiniens et israéliens, des curés, des journalistes, un ancien soldat de Tsahal, un cousin nationaliste rescapé de la Shoah… À son retour, il veut rendre compte de son cheminement intellectuel, politique et artistique. Le Voyage de Dranreb Cholb se veut un cri d’alarme. Mais il est délibérément subjectif. Et en « terre ceinte », la subjectivité a le pouvoir : celle des uns dénie la légitimité de celle des autres.

Le Voyage de Dranreb Cholb, un spectacle où théâtre et cinéma redonnent voix aux rencontres qui ont émaillé ce voyage. Elles posent la reconnaissance de l’autre, de sa souffrance, de ses convictions et de sa grammaire, comme condition sine qua non de toute avancée vers la paix..

Sur le plateau, deux comédiens (Bernard Bloch et Patrick Le Mauff) et un musicien (Thomas Carpentier). Sur l’écran, toutes ces rencontres, palestiniennes ou israéliennes, juives, musulmanes, chrétiennes ou agnostiques sont rejouées par des comédiens filmés dans une sorte de vrai/faux reportage rendant compte de l’exceptionnelle humanité de cette région du monde.

Une richesse humaine qui seule, peut-être, est à même d’éviter que le pire ne détruise l’insoutenable beauté du monde.

Navigation

AgendaTous les événements