15 Février 2018 à 19h00 au cinéma Le Pagnol à Aubagne et le 16 février à La Ciotat, projection du film “On récolte ce que l’on sème” en présence du réalisateur Alaa ASHKAR

, popularité : 13%

Soirée-Projection le 15 Février 2018 à 19h00 au cinéma Le Pagnol à Aubagne de “On récolte ce que l’on sème” en présence du réalisateur Alaa ASHKAR organisée par plusieurs associations (Amis de L’Humanité, AMFP, ACS, CGT, Cercle de l’Harmonie..)

et soirée spéciale le 16 février à 18h au cinéma Lumière à la Ciotat

avec un accueil musical ... La première publique de la chanson « Palestine », présentée par un groupe de chanteuses, chanteurs et musiciens de La Ciotat, sur fond d’image de Palestine.
Une soirée à ne pas manquer !


Dans le cadre du festival AFLAM, le film "on récolte ce que l’on sème" sera projeté au MUCEM le 24 novembre à 10h


Dans le cadre de résister en Palestine,


Présentation du film Film : « On récolte ce que l’on sème ! » nouveau documentaire d’Alaa Ashkar, réalisateur du film « Route 60 », en présence du réalisateur.

Le mardi 7 novembre à 19h
Au cinéma Les Variétés à Marseille - 37, rue Vincent Scotto 13001 Marseille 1er arrondissement

Le film « On récolte ce que l’on sème » d’Alaa Ashkar fait découvrir la vie quotidienne des Palestiniens résidant en Israël depuis 1948. À travers des entretiens de personnes de différentes générations en questionnement sur leur identité, il pose un regard calme, sobre, lucide et sans animosité sur un peuple éclaté.

Ce film sera également projeté au cinéma Jean Renoir à Martigues le 8 novembre

Alaa Ashkar
Fondateur de Freebird Films, Alaa est un réalisateur palestinien né en Galilée. Il fait ses études de droit à Netanya dans le centre d’Israël. La situation sociopolitique en Israël le touche profondément et il décide de voyager pour s’ouvrir à d’autres perspectives. En 2006 il finit un Master en sciences politiques en France et commence des premiers contacts avec le milieu culturel en méditerranée en travaillant en Égypte, en Italie, en Israël, en France et en Palestine. Son intérêt pour le cinéma indépendant l’emmène à adopter ce domaine pour exprimer ses questionnements et ses observations sur les rapports humains. Route 60 était son premier long métrage documentaire.

Navigation

AgendaTous les événements