Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Culture > La Palestinienne Raeda Saadeh, photographe de l’affiche du festival Film (...)

La Palestinienne Raeda Saadeh, photographe de l’affiche du festival Film Femmes Mediterranée

mardi 10 octobre 2017

Découvrez le programme des 12e Rencontres Films Femmes Méditerranée à Marseille, Hyères, Cucuron, La Ciotat et Port-de-Bouc du 4 au 22 octobre 2017.

Raeda Saadeh, photographe palestinienne, signe la photo de son visuel

La Palestinienne Raeda Saadeh, est l’auteur de performances, comme Vacuum, un film qui la représente passant un aspirateur dans le désert – illustration moderne du mythe de Sisyphe ?
Raeda Saadeh - Vacuum © Rose Issa.

Raeda Saadeh - Performance Adelaide Festival - 2010

Raeda Saadeh - Raeda Saadeh, ’Penelope’, 2012, in ’Keep your Eye on the Wall’, 2013, edited by Olivia Snaije and Mitchell Albert, published by SAQI books, London.

"Moving." Work by Raeda Saadeh - © Raeda Saadeh

Raeda Saadeh - Masasam

Cette artiste compose aussi des photographies dans lesquelles elle se met en scène en reconstituant des toiles célèbres (La Laitière de Vermeer, La Joconde) ou d’autres, qui sont autant d’interrogations sur l’identité et le genre, en d’autres termes le statut des femmes palestiniennes.

Raeda Saadeh est née en 1977 à Umm Al-Fahem. Elle est diplômée de l’Académie Bezalel Arts and Design de Jérusalem et a étudié un an à New York à l’Ecole d’Arts visuels. Elle vit et travaille aujourd’hui à Jérusalem. Depuis 1996, elle explore à travers ses œuvres les questions transversales de l’identité, notamment celle de la femme palestinienne dans le contexte de l’occupation.

Présente dans de multiples expositions à travers le monde telles que les Rencontres d’Arles ( 2002 et 2013) , “Fluid Form II”, Busan Museum of Art, Seoul, Korea (2014) ; “Light from the Middle East”, Victoria & Albert Museum, London (2012) ; “Beyond the Last Sky – Contemporary Palestinian Photography and Video” Australian Centre for Photography, Paddington (2012). Son œuvre figure également dans les collections du Victoria and Albert Museum (Londres) Elle a reçu de nombreux prix dont la Chimera de bronze à ICASTICA la première biennale Internationale d’art d’Arezzo (2013). Elle est représentée par la Galerie Rose Issa à Londres.

Pour en savoir plus sur Raeda Saadeh