Daniel Barenboim appelle à la reconnaissance internationale de la Palestine

Suite à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le chef et pianiste Daniel Barenboim s’est prononcé en faveur de la reconnaissance internationale de l’Etat de Palestine.

« On ne peut pas attendre de compromis entre deux peuples ou même deux personnes qui ne se reconnaissent pas mutuellement ». Dans l’hebdomadaire allemand Die Zeit, le chef d’orchestre et pianiste Daniel Barenboim a réagi à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Daniel Barenboim, © Maxppp / Benjamin Petit

Daniel Barenboim appelle à une reconnaissance internationale de l’Etat de Palestine, « reconnaissez la Palestine en tant qu’Etat, tout comme vous l’avez fait pour Israël », déclare le chef qui possède la nationalité israélienne et qui a également reçu un passeport palestinien. Il ajoute qu’une solution à deux Etats constitue le seul moyen de rendre justice aux Palestiniens et de garantir la sécurité des Israéliens. Dans ce cadre, il ne voit « aucun problème à ce que Jérusalem-Ouest soit la capitale d’Israël et Jérusalem-Est celle de la Palestine ».

Né en Argentine, Daniel Barenboim a passé une partie de son enfance en Israël. Très engagé politiquement, il a co-fondé en 1999, avec Edward Said, l’Orchestre du West-Eastern Divan Orchestra, qui rassemble de jeunes musiciens d’Israël, de Palestine et de plusieurs pays arabes.

Navigation

AgendaTous les événements

Sites favoris Tous les sites

8 sites référencés dans ce secteur