5 choses à savoir sur Rim Banna, la "voix de la Palestine", décédée samedi

Après un long combat contre la maladie, la chanteuse, compositrice et militante palestinienne Rim Banna, née le 8 décembre 1966 à Nazareth, est décédée dans la même ville dans la nuit du vendredi au samedi, 24 mars, à l’âge de 51 ans. L’artiste laisse dans le deuil ses trois enfants ainsi que des milliers d’admirateurs de partout dans le monde. Voici cinq choses à savoir sur cette figure considérée comme « la voix de la Palestine ».


Bataille contre le cancer et perte de voix

Rim Banna est décédée d’une longue bataille contre un cancer diagnostiqué 9 ans auparavant. Banna a également souffert d’une paralysie des cordes vocales il y a deux ans. Elle a alors décidé de ne plus se produire en public, tout en continuant à composer. Elle a subi par la suite une opération qui l’aide à retrouver sa voix.

Carrière et chansons

Banna est la fille d’une poétesse palestinienne bien connue, Zouhaira Sabbagh. Elle s’est faite connaître pour la première fois dans les années 1990 après la sortie d’un album contemporain de chansons traditionnelles palestiniennes pour enfants qu’elle réarrangeait afin de préserver le patrimoine et faire connaitre l’identité palestinienne. Dans les années qui ont suivi, elle a sorti plus d’une douzaine d’albums, dont beaucoup se caractérisent par leur message nationaliste palestinien. Etant une artiste très engagée, Rim Banna chantait pour la liberté, la révolution, les prisonniers politiques, etc.

Succès en Occident

Rim Banna s’est faite connaître sur la scène occidentale en collaborant avec la chanteuse norvégienne Kari Bremnes pour chanter contre la guerre en Irak en 2003. Les deux artistes ont été engagées par le producteur de musique norvégien Erik Hillestad pour enregistrer avec d’autres artistes l’album « Lullabies from the Axis of Evil » (message musical contre la guerre NDLR) adressé à l’ancien Président américain George W. Bush par des chanteuses de la Palestine, d’Irak, d’Iran et de Norvège.

Rim Banna et Chefchaouen

Il y a une année, Rim Banna est devenue animatrice de l’émission « Khatira fi lkatira » diffusée sur la chaîne AJ+ arabic. Cette émission qui invite à la réflexion et inspire la positivité et l’espoir a été tournée dans plusieurs villes dont la ville de Chefchaouen dont Rim Banna était tombée amoureuse.

Consécrations

Désignée ambassadrice pour la paix en Italie en 1984, Rim Banna obtient en 2000 le Prix de la Palestine pour le chant.

source : H24 - le Figaro - 25 mars 2018

Navigation

AgendaTous les événements