Journée Internationale de Solidarité avec les Prisonniers Politiques Palestiniens : les photos de la manifestation du mardi 17 avril à Marseille

, popularité : 20%






photos Bernard - Palestine13

le Comité marseillais de soutien à Salah Hamouri est composé de : UJFP, BDS Marseille, Mouvement de la Paix, LDH, CGT, PCF 13, Palestine 13. Venez nous rejoindre



l’article dans la Marseillaise du 18 avril 2018
Marseille.
Mobilisés pour obtenir la libération de Salah Hamouri

Le co­mité de sou­tien à Salah Ha­mouri, avo­cat franco-pa­les­ti­nien placé en dé­ten­tion ad­mi­nis­tra­tive par Israël de­puis le 24 août 2017, or­ga­ni­sait hier un ras­sem­ble­ment pour exi­ger sa li­bé­ra­tion.
Photo L.P.
« Sans rai­son, sans pro­cès, le gou­ver­ne­ment is­raé­lien s’acharne contre Salah Ha­mouri, avo­cat franco-pa­les­ti­nien, parce qu’il est mi­li­tant de la paix, dé­fen­seur des pri­son­niers po­li­tiques pa­les­ti­niens au sein de l’as­so­cia­tion Ad­da­meer », es­timent ses sou­tiens qui dé­noncent la pro­lon­ga­tion de sa dé­ten­tion ad­mi­nis­tra­tive au-delà du 28 fé­vrier, date à la­quelle elle au­rait dû ini­tia­le­ment prendre fin.

Dans le ras­sem­ble­ment on no­tait la pré­sence de mi­li­tants de Pa­les­tine 13, l’UJFP, BDS Mar­seille, du Mou­ve­ment de la Paix, de la LDH, de la CGT, du PCF 13, de même que de Jean-Marc Cop­pola et Va­lé­rie Dia­manti, élus com­mu­nistes.


Jean Marc Coppola, dans son intervention, a rappelé l’importance d’écrire à Salah Hamouri

Salah Hamouri
QEZIOT PRISON
PO Box 13
84102
ISRAEL
Affranchir à 1.30 €. Ne mettez pas votre adresse sur l’enveloppe.


La vidéo de l’intervention de Jean Marc Coppola :

https://webmail1k.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ.html?IDMSG=153328&PJRANG=2&NAME=VID-20180418-WA0000.mp4&FOLDER=INBOX


Les mobilisations pour Gaza occupent actuellement notre temps, nos esprits, notre coeur.

Nous ne devons pas pour autant oublier les quelques 7000 prisonniers politiques palestiniens,
Ni leurs conditions de détention qui ont justifié la grande grève de la faim, terminée en mai 2017, qui a duré plus de 40 jours pour près de 900 d’entre eux,
Ni la pratique des mauvais traitements, voire de tortures avérées,
Ni l’arbitraire militaire et politique qu’illustre la détention administrative,
Ni les prisonniers emblématiques de la résistance de tout un peuple, héros de la deuxième Intifada, résistants pacifiques de la société civile, élus, tous figures d’un peuple qui résiste et que l’occupant emprisonne.

Et encore moins oublier les enfants et mineurs palestiniens emprisonnés, espoirs d’une société, que l’occupant emprisonne pour tuer cet espoir.

Ce 17 avril nous vous appelons à rappeler à nos concitoyens, à la société civile, à nos élus, à l’Europe et à la communauté internationale, aux médias, à notre gouvernement étrangement silencieux, que nous n’oublions pas ces prisonniers et que nous ne voulons pour eux rien d’autre que la Justice et le Droit.

Et puis comment ne pas considérer que les 2 millions de Gazaouis qui vivent sous blocus ne sont pas, eux aussi, des prisonniers de l’Etat israélien ?

Rassemblement le 17 février à 18h sous l’Ombrière du Vieux Port à Marseille
Faites circuler l’information
Venez nombreux

le tract qui sera distribué ce mardi 17 avril sur le vieux port

Mobilisation partout donc, avec tous ceux qui partagent notre indignation et nos valeurs, pour briser la loi du silence médiatique et politique, pour faire connaître la réalité, pour témoigner de notre solidarité.


Réseaux sociaux
Pour la journée du 17 avril, n’hésitez à relayer ces outils sur vos réseaux sociaux !
Voici des exemples de publications :

- Sur Twitter :
Selon l’@UNICEF_FR, les mauvais traitements envers les enfants prisonniers sont
« répandus, systématiques et institutionnalisés » il est temps d’agir !
http://bit.ly/agir17avril #Enfancesbrisées #NoWayToTreatAChild

A partir de 12 ans en #Palestine, un enfant peut être condamné à une peine de
prison ferme pour avoir jeté des cailloux #Enfancesbrisées #NoWayToTreatAChild
Agissez ici -> http://bit.ly/agir17avril

95% des mineurs palestiniens arrêtés ont les mains attachées dans le dos 80% ont
les yeux bandés #Enfancesbrisées #NoWayToTreatAChild Agissez ici ->
http://bit.ly/agir17avril

40% des mineurs palestiniens sont arrêtés en pleine nuit par surprise par des soldats israéliens lourdement armés #Enfancesbrisées #NoWayToTreatAChild Agissez ici -> http://bit.ly/agir17avril

+ 50% des mineurs palestiniens arrêtés par #Israël subissent des violences verbales
et physiques lors du transfert vers le centre d’interrogatoire #Enfancesbrisées
#NoWayToTreatAChild Agissez ici -> http://bit.ly/agir17avril

« j’allais chez mon grand-père [...] L’un des soldats m’a crié dessus […] Il m’a poussé
au sol, s’est assis sur moi et a commencé à me frapper […] pendant 15 minutes »
#Enfancesbrisées Agir contre les arrestations d'enfants palestiniens en Israël :
http://bit.ly/agir17avril

- Sur Facebook :
Assortir ces mêmes messages de l’une des infographies jointes ou de ce lien :
http://bit.ly/agir17avril

Navigation

AgendaTous les événements