A voir au Festival d’Avignon : Une bouteille à la Mer

Une Bouteille à la Mer - Auteur : Valérie ZENATTI

Correspondance entre Jérusalem et Gaza.

9 septembre 2003 - Dans un climat de guerre perpétuelle, Tal ne comprend pas les attentats, les explosions, les opérations militaires...
Elle aimerait pouvoir poser des questions, partager ses doutes, dialoguer avec quelqu’un de son âge, avec une palestinienne par exemple, qui habiterait de l’autre côté du mur.
Un jour, elle décide d’écrire une lettre, qu’elle enferme précautionneusement dans une bouteille et que son frère Eytan, en service militaire à Gaza, ira jeter dans la mer.
Ce jour-là, Naïm, un jeune gazaoui, est étendu sur le sable, il se laisse à rêver de liberté quand un objet pointu le fait sortir de sa torpeur. Celui-ci trouve la bouteille...

« Je voudrais mettre le silence à fond, mais comment fait-on ? »

Dans le tumulte des attentats, des haines et des promesses de vengeance, Tal et Naïm parviennent à créer une bulle de silence dans laquelle ils vont apprendre à dialoguer. Ces deux adolescents vont se lire, s’écouter, se questionner, dialoguer jusqu’à se respecter d’abord, s’apprécier, et s’aimer, enfin.

À travers son roman, l’auteur Valérie Zenatti, fait résonner une poésie du quotidien au milieu d’un champ de ruines. Ses personnages, comparables à des fleurs perdues sur un lopin de terre chaotique, se cognent à la guerre, à ses dégâts, son absurdité...

Le conflit politique entre Israël et les Territoires Palestiniens, omniprésent dans la narration, est raconté avec clarté et précision, à travers deux événements majeurs : Les Accords d’Oslo en 1993, source d’espoir, puis l’assassinat d’Itzhak Rabin en 1995, abandon de toute espérance.

Loin de favoriser un regard plutôt qu’un autre, le texte brosse le portrait d’une guerre absurde qui emmure les corps et musèle les esprits. Au milieu des bombes, et des sirènes d’ambulances, deux adolescents vont avoir le courage d’aller vers l’Autre, de comprendre l’Autre.

Presse :
MEDIAPART -
« Camille Hazard a traité et mené à bien « Une bouteille à la mer », dans une résonance positive, et avec excellence ».
TOUTE LA CULTURE -
« L’espoir réveillé par cette pièce rappelle l’essentiel : que la paix est possible et que la jeune metteuse en scène Camille est un talent à suivre ».

du 6 au 29 juillet à 11h - Relâche : 18 juillet
Réservations : +33 (0)4 32 76 02 79
À partir de 12 ans

Tarifs :
Abonné12 €
Plein tarif18 €
Enfant (moins de 14 ans)8 €
Réduit (chômeurs, étudiants) 12 €

salle du PETIT LOUVRE (VAN GOGH)
23 rue Saint Agricol
84000 - Avignon -

Navigation

AgendaTous les événements