Pierre Stambul présentera son livre "La Nakba ne sera jamais légitime" le 25 septembre à l’Equitable Café

Pierre Stambul présentera son ouvrage "La Nakba ne sera jamais légitime"

le 25 septembre 2018
à 19h à l’EquitableCafé

54 Cours Julien 13006 Marseille
Entrée Libre


La Nakba ne sera jamais légitime.
Le dernier livre de Pierre Stambul
Un livre érudit, argumenté et pédagogique qui aborde sans faux semblants les problèmes posés par le "conflit" en Palestine.

Très clair, précis et structuré, vous le lirez comme un roman, et ne pourrez plus dire "le conflit israelo-palestinien, c’est compliqué", tant l’histoire est recadrée et les faits remis à leur juste place, celle d’un conflit territorial avec un colonisateur et un colonisé.
Le livre montre que la solution, évidente au départ, mais trop longtemps différée, est complexe dans sa mise en oeuvre, et ne pourra advenir que lorsque nous, pays occidentaux, serons prêts à sanctionner et ne plus accepter sans réagir l’injustice totale de la situation.

Le titre place dès le départ la Nakba comme origine du "conflit", et les références historiques sont là pour démontrer la préméditation de cette catastrophe par le sionisme depuis son origine.

Après avoir démoli les accords d’Oslo (le mythe d’Oslo) qui organisaient l’apartheid actuel et la sécurité d’Israël garantie par l’autorité palestinienne, P. Stambul dénonce les responsabilités des différents successeurs de Rabin dans leur non application.

Un chapitre est consacré aux mythes sionistes utilisés par les dirigeants successifs pour justifier leur politique de colonisation.

Le débat sur l’antisémitisme ne pouvait être absent d’un tel ouvrage puisqu’il est utilisé pour justifier l’injustifiable. Deux chapitres en exposent l’histoire, montrant qu’il s’agit d’un problème d’abord européen, et son instrumentalisation par les sionistes pour aboutir à la création de l’état d’Israël, en pactisant parfois avec le diable (les nazis, l’extrême droite, ..).
Une partie est également consacrée aux origines du racisme de la société israélienne envers les juifs venant d’Afrique du nord, des pays arabes, du Yémen, ..

Une fois le décor planté, P. Stambul se penche sur le mouvement de solidarité dont les divisions, en particulier sur BDS, l’autorité palestinienne et le conflit Hamas Fatah, sont contre productives
L’ONU n’est pas épargnée et sa responsabilité est directement mise en cause dans la nakba, ayant accepté Israël en son sein après de vagues promesses de sa part, et sans volonté de faire appliquer les résolutions votées à son encontre.
Les media qui relaient une information consensuelle sans recul sur les origines de la situation sont également mis en cause à juste titre.

Un chapitre analyse la situation pour aboutir à la conclusion qu’il n’y a pas d’alternative au vivre ensemble dans l’égalité des droits, et qu’il n’est pas question de chasser les juifs, dont beaucoup sont nés sur place. Il faut détruire "l’état juif", ce qui ne signifie pas tuer ou chasser des hommes.

Le livre s’achève sur un long plaidoyer pour le mouvement BDS qui reste à ses yeux la seule solution, accompagnée de sanctions, pour forcer Israël à appliquer le droit international et supprimer l’apartheid.

Ecrit avant le dernier vote de la Knesset sur l’Etat Juif, ce livre nous donne une vision globale de la situation en Israël Palestine.
Malgré les difficultés du mouvement de solidarité à s’imposer dans l’opinion, on sent une volonté affichée de croire en un avenir de paix. Trois lettres ouvertes en fin d’ouvrage en témoignent, adressées aux sionistes soutiens inconditionnels d’Israël, aux "sionistes de gauche", totalement (ir)responsables, et aux palestiniens, dont il salue la résistance et la solidité de leur société civile.

Un livre à lire absolument pour mieux comprendre les enjeux et les difficultés de notre combat. Il donne d’autre part de nombreuses références historiques indispensables aux militants pour leur argumentation.

P. STAMBUL présentera son livre à l’Equitable le 25 septembre.

Navigation

AgendaTous les événements