13e Rencontres Films Femmes Méditerranée : un film de Jumana Manna "Wild Relatives" à découvrir

Le documentaire "Wild Relatives" de la palestinienne Jumana Manna sera projeté à l’occasion des 13e Rencontres Films Femmes Méditerranée
Le lundi 8 octobre à 16h au Vidéodrome 2, 49 cours Julien à Marseille.

Dans son travail récent, Jumana Manna utilise la vidéo et la sculpture comme les supports d’une réorganisation de l’archive relative à l’histoire des pays du Proche-Orient et de l’Europe du Nord – qu’elle envisage comme des entités géographiques distinctes mais néanmoins liées. L’exploration porte ainsi sur la façon dont les formes de pouvoir – économiques, politiques, interpersonnelles – conditionnent aussi bien l’architecture que la vie humaine et végétale. Jumana Manna s’intéresse en particulier aux non-dits qui accompagnent les pratiques scientifiques actuelles de préservation ; son travail questionne ainsi les constructions binaires qui renvoient dos à dos un héritage pur et immuable et l’emprise de l’innovation.
Dans Wild Relatives [Parentés sauvages], un film réalisé spécialement pour la programmation Satellite, Jumana Manna traque les rapports de hiérarchie et de pouvoir qui accompagnent une transaction de semences entre la ville de Longyearbyen, dans l’archipel arctique du Svalbard (Norvège) et la plaine libanaise de la Bekaa. Le film suit le voyage des semences, retrace le parcours de ces formes de vie à mesure qu’elles sont extraites du sol et transplantées ailleurs, passant du sol aride au permafrost et vice-versa.

Jumana Manna est une artiste palestinienne qui travaille principalement le film et la sculpture. Son œuvre interroge la façon dont le pouvoir s’articule dans les relations, se centrant souvent sur le corps et la matérialité en relation avec les récits de construction de nations et les histoires d’espaces.
Jumana Manna est diplômée de l’Académie nationale des beaux-arts d’Oslo (licence) et du California Institute of the Arts (maîtrise).

Elle a participé à de nombreux festivals et expositions, dont le BAFICI, IFFR Rotterdam, Tate Modern, Marrakech Biennale 6, et le pavillon des pays nordiques de la 57e Biennale de Venise. Jumana Manna est lauréate du A.M. Qattan Foundation’s Young Palestinian Artist Award (2012) et de l’Ars Viva Prize for Visual Arts (2017). Elle a été nominée au Preis der Nationalgalerie für junge Kunst à Berlin.

Navigation

AgendaTous les événements