Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Actualités > Les tribunaux militaires israéliens ont imposé pour 16 millions de dollars (...)

Les tribunaux militaires israéliens ont imposé pour 16 millions de dollars d’amende aux Palestiniens en trois ans

dimanche 20 janvier 2019

Les tribunaux militaires israéliens ont infligé des amendes d’un montant supérieur à 16 millions de dollars aux Palestiniens de Cisjordanie de 2015 à 2017, « même si la grande majorité des infractions ne porte atteinte ni aux personnes ni aux biens ».

Les tribunaux militaires israéliens ont imposé pour 16 millions de dollars d’amende aux Palestiniens en trois ans

Confiscation de 2 tracteurs dans la Vallée du Jourdain, le 17 janvier 2017

Selon un rapport de Haaretz, « l’argent est déposé sur les comptes de l’administration civile israélienne en Cisjordanie et est géré par un officier également subordonné au ministère israélien des Finances ».

Le rapport cite des exemples d’amendes, telles que la condamnation d’un résident de Beit Ummar, en décembre 2018, pour avoir jeté une pierre sur les forces d’occupation israéliennes « à une distance inconnue ».

Bien que « la pierre n’ait touché personne et n’ait causé aucun dégât », il a été emprisonné pendant six mois et condamné à une amende de 2.000 shekels (550 dollars).

En octobre 2018, un juge militaire a déclaré un homme de 45 ans coupable de ce que la cour avait qualifié de « crime terroriste hostile », à savoir : « il est allé pique-niquer avec sa famille avec un fusil de chasse chargé d’une balle ».

Dans un accord de plaidoyer, « il a été condamné à deux mois de prison et à une amende de 3.000 shekels (800 dollars) ».

L’article de Haaretz indique que « l’expérience montre qu’un Palestinien ne peut être libéré de détention ou de prison sans avoir à payer l’amende qui lui a été infligée, quelle que soit la gravité de l’infraction ».

« « Les amendes infligées aux Palestiniens par les tribunaux militaires sont exorbitantes par leur ampleur comparée à l’effectif de la population et à sa capacité économique », a déclaré Combatants for Peace à Haaretz. »

Selon Days of Palestine, un membre du groupe a également déclaré au journal que dans la région de la Vallée du Jourdain en Cisjordanie , des amendes pour récupérer des tracteurs que les autorités d’occupation israéliennes « avaient confisquées à des agriculteurs [leur interdisant de cultiver leurs terres] atteignaient parfois 4.000 shekels (1.100 dollars). »

Source : IMEMC - Traduction : MR pour ISM