Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Actualités > A Marseille : action contre l’Eurovision au pays de l’apartheid

A Marseille : action contre l’Eurovision au pays de l’apartheid

vendredi 15 mars 2019

Mardi 12 mars 2019, à Marseille : action contre l’Eurovision au pays de l’apartheid :

A l’initiative de BDS France Marseille, nous étions une vingtaine de militant-e-s de BDS France Marseille, de l’UJFP et de Palestine 13. Nous avions décidé de cibler les lycéens, susceptibles de s’intéresser au concours Eurovision.

Nous avons distribué 600 tracts devant deux lycées de Marseille. Accueil trop souvent indifférent, quelques refus de prendre le tract. Mais aussi quelques jeunes intéressés par nos explications.

Nous sommes ensuite allé-e-s devant les locaux de France 2/France 3 Provence Alpes avec l’intention de demander un entretien avec la directrice régionale qui n’avait pas répondu à notre courrier de janvier. Locaux fermés, il faut sonner. Nous nous retrouvons devant la porte fermée avec des personnes salariées de l’agence. Refus d’ouvrir, même aux employées, sous prétexte de risque de perturbation. Les employées prennent la copie de la lettre envoyée à la directrice en nous disant qu’elles vont essayer de la lui remettre. Le vigile descend le rideau de fer en enfermant les employées entre le rideau et la porte, de façon à les faire entrer. Il demande aux autres qui arrivent plus tard de rentrer par une autre porte par derrière le bâtiment. Le rideau de fer reste fermé !


En 2019, le concours de l’Eurovision devrait se dérouler à Tel-Aviv en Israël.

Ce pays vient de voter une loi, dite « loi de l’État-Nation du peuple juif ». Cette loi, à valeur de constitution, n’accorde pas les mêmes droits aux Israéliens selon qu’ils sont Juifs ou non-Juifs. Israël, à la colonisation, l’occupation des terres palestiniennes et les massacres à Gaza, ajoute désormais l’officialisation de l’Apartheid dans sa propre population.

L’Eurovision est suivie par des millions de téléspectateurs dans la zone européenne de radiodiffusion. Comment imaginer que celui-ci puisse se passer dans un pays qui vient ainsi de promulguer l’apartheid ?

Il ne s’agit ni de priver les artistes qui le souhaitent de la possibilité de participer à ce concours, ni de priver des millions de téléspectateurs de le suivre.
Mais celui-ci ne peut pas, ne doit pas, se dérouler en Israël !!!

Il est encore temps !

France Télévision, partenaire majeure de l’Eurovision, doit convaincre celle-ci de chercher un autre pays organisateur et annoncer dès maintenant qu’elle n’enverra pas de candidat français si l’Eurovision était maintenue en Israël !

C’est pourquoi,

- Nous acteurs de la scène française, chanteurs, musiciens, techniciens, refusons de jouer, chanter, danser dans de telles conditions, et appelons les candidats de « Destination Eurovision 2019 » à refuser d’aller à Tel-Aviv et l’annoncer dès maintenant,

- Nous citoyens soutenons la démarche des artistes français qui refusent l’apartheid, et exigeons de France Télévision qu’elle fasse tout pour trouver une autre destination et annonce en tout état de cause ne pas envoyer de candidat français si l’Eurovision devait se dérouler en Israël.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la campagne européenne contre la tenue de l’Eurovision 2019 en Israël qui a déjà reçu le soutien de nombreux artistes de toute l’Europe.

Organisations ayant initié cet appel avec le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens et BDS-France :

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) - AFD International - AILES Femmes du Maroc - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Élus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne BDS France - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) – Cedetim / IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme et non-violence - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Droit-Solidarité - Ensemble ! - Europe Écologie les Verts (EELV) - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) -Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Forum Palestine Citoyenneté - Génération Palestine - La Courneuve Palestine - le Mouvement de la Paix - les Femmes en noir (FEN) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Organisation de Femmes Égalité - Parti Communiste Français (PCF) - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti de Gauche (PG) - Parti de l’émancipation du peuple - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) - Socialistes pour la Paix (SPP) - Sortir du colonialisme - Syndicat National des Enseignements de Second degré (SNES/FSU) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Étudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires

Découvrir la campagne française sur le site dédié
Sur le site de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)
Sur le site de la campagne BDS France :
Signez la pétition : https://eurovision2019-pasenisrael.eu/

Interpellez les artistes candidats pour représenter la France à l’Eurovision

Suggestion de message :
Vous êtes candidate ou candidat pour l’Eurovision 2019 et souhaitez à juste titre augmenter votre notoriété grâce à ce concours dont la renommée n’est plus à faire.
Malheureusement l’organisation de sa finale en Israël va l’entacher de façon extrêmement négative. Les derniers mois en effet ont vu se succéder une série de violations gravissimes des droits humains par les dirigeants de ce pays :
- Depuis le 30 mars, répression aveugle des manifestants désarmés des « Marches du retour » à Gaza qui ont fait à ce jour 241 morts et des milliers de blessés dont 5000 délibérément visés à balles réelles et mutilantes pour les estropier.
- Le 19 juillet dernier le parlement israélien a adopté la loi « Etat-nation » qui, venant après d’autres lois discriminatoires, officialise à l’intérieur même d’Israël un régime d’apartheid à l’encontre des Palestiniens.
- Les violences des colons à l’encontre des Palestiniens prennent une ampleur dramatique jusque là jamais atteinte.
Dans ces conditions, pour préserver l’idée même d’une libre compétition d’artistes, je vous invite à demander aux organisateurs de renoncer à organiser la finale de l’Eurovision en Israël.
Je vous assure de tous mes encouragements.

Interpeller France télévisions
Suggestion de message à Madame Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions :
Madame,
France Télévisions est depuis toujours une partenaire majeure de l’Eurovision, émission culte à bien des égards.
J’apprends que le concours 2019 devrait avoir lieu en Israël. Une telle organisation, dans les conditions qui prévalent actuellement, entacherait gravement l’image de ce concours.
Faut-il rappeler que les derniers mois en effet ont vu se succéder une série de violations gravissimes des droits humains par les dirigeants de ce pays :
Depuis le 30 mars répression aveugle des manifestants désarmés des « Marches du retour » à Gaza qui ont fait à ce jour 241 morts et des milliers de blessés dont 5000 délibérément visés à balles réelles et mutilantes pour les estropier.
Le 19 juillet dernier le parlement israélien a adopté la loi « Etat-nation » qui, venant après d’autres lois discriminatoires, officialise à l’intérieur même d’Israël un régime d’apartheid à l’encontre des Palestiniens.
Les violences des colons à l’encontre des Palestiniens prennent une ampleur dramatique jusque là jamais atteinte.
Dans ces conditions, pour préserver l’idée même d’une belle compétition d’artistes, je vous invite à peser de tout votre poids pour amener les organisateurs à renoncer à organiser la finale de l’Eurovision en Israël, et, si tel n’était pas le cas, à faire en sorte que les artistes français, comme France Télévisions, ne se prêtent pas à pareille mascarade.
Croyez Madame la présidente, à mon attachement à un service public de télévision de qualité.