Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Calendrier > Une conférence de Sylvain Cypel le 3 mai à Marseille

Une conférence de Sylvain Cypel le 3 mai à Marseille

mardi 30 avril 2019

Vendredi 3 mai à 18h
dans les locaux de la Marseillaise
19 Crs E. d’Orves 13001 Marseille (métro Vieux port)

Conférence de Sylvain Cypel

"Israël après les élections et la crise avec le judaïsme américain"

Sylvain Cypel
Journaliste sur le site Orient XXI et historien
Il a été membre de la rédaction en chef du Monde, et auparavant directeur de la rédaction du Courrier international. Il est l’auteur de "Les emmurés. La société israélienne dans l’impasse", La Découverte, 2006.

Conférence - débat et projection de courts métrages

* proposés par AFLAM

* proposés par les Instants Vidéos

- Chic point (Fashion for israeli checkpoints) (7’ – 2003) / Sharif Waked (Palestine)
Au son d’une musique techno typique des podiums, de beaux jeunes gens défilent en s’avançant vers nous, ils présentent d’étranges vêtements, découpés de trous, de zips, de filets, de résilles à la place du torse. Des vêtements que l’on peut ouvrir facilement comme si le corps était une valise (l’un d’entre eux possède une ouverture en forme de cintre) ou qui sont déjà ouverts, laissant l’anatomie visible. À cette partie moderne, mobile et apparemment frivole, en couleurs, vidéo et musique, succède une série de photographies en noir et blanc qui défilent dans le plus épais silence : des images de vérification aux checkpoints de Gaza, Naplouse, Ramallah ou Jénine, où des habitants palestiniens, seuls ou en groupes, soulèvent leur chemise, leur polo, leur veste, pour que des soldats israéliens puissent vérifier qu’ils ne portent pas d’armes ou de ceintures d’explosifs. (Nicole Brenez)
Corrida urbaine (3’15 – 2008) / Marc Mercier (France)

- Dans une rue de Ramallah, un agent de la circulation danse parmi des taureaux de métal.

- We teach life, Sir (4’39 - 2011) / Rafeef Ziadah (Palestine/GB)
Poème performé par l’artiste palestinienne Rafeef Ziadah ou comment métamorphoser une tragédie humaine en un état d’urgence poétique.