Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Documents de référence > Nous diffusons cet appel à soutien de Céline...

Nous diffusons cet appel à soutien de Céline...

jeudi 12 septembre 2019

Nous diffusons cet appel à soutien de Céline Lebrun (citoyenne française, engagée dans le soutien au peuple palestinien), suite à l’arrestation de son époux, Ramy Shaath, Palestinien exilé en Egypte, figure de la révolution égyptienne de 2011 et coordinateur de BDS-Egypte, qui est arbitrairement incarcéré par la dictature égyptienne.

En complément des articles déjà repris sur le site afps, tels que :
* Lettre à mon mari, Ramy Shaath, prisonnier d’opinion en Egypte
* Communiqué de presse d’Amnesty International
* Libérez Ramy Shaath !

Ramy Shaath, qui réside en Égypte depuis 1977, est le coordinateur général de la branche BDS du pays - Photo : via Al Jazeera

Le 21 août dernier, la famille de mon époux, Ramy Shaath, annonçait son arrestation et sa détention arbitraire par les autorités égyptiennes depuis le 5 juillet et mon expulsion d’Egypte. Cette annonce faisait suite à plusieurs semaines de négotiations, dans l’espoir d’une libération rapide de Ramy face à une arrestation sans preuve ni fondement.

Pour rappel, ancien secrétaire général par intérim du parti égyptien “Al-Destour” pendant sa fondation en 2012, Ramy Shaath est une figure de la révolution égyptienne de 2011 et un éminent défenseur des droits humains. Fils de M. Nabil Shaath, ancien vice-premier ministre palestinien et actuel conseiller aux affaires étrangères du président Mahmoud Abbas en Palestine, il est également coordinateur du mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) en Egypte.

La semaine qui suivit l’annonce de l’arrestation de Ramy a été marquée par une importante couverture médiatique en France et à l’international : l’AFP, l’AP, Le Figaro, France 24, Le Monde, Le Point, L’huma, Euronews, le New York Times, le Washington Post, Al Jazeera, BBC, Al-Arabi Al-Jedid...

Cette semaine, les ONGs Amnesty International, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), l’Institut du Caire pour l’étude des droits de l’homme (CIHRS) et l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), ont rejoint la campagne, considérant Ramy Shaath comme un prisonnier de conscience. Elles ont appelé les autorités égyptiennes à le libérer immédiatement et sans condition. Amnesty a également relayé sur Mediapart, ma lettre ouverte à Ramy alors que nous sommes privés de toute communication directe depuis son arrestation.

Avec ces ONGs, nous avons aussi entrepris des démarches auprès de multiples instances de l’ONU mais aussi des autorités françaises.

Nous vous tiendrons informés du résultat de ces démarches et des prochains appels à action.
D’ici là, une page de soutien a été créée. N’hésitez pas à la suivre et à la partager.
N’hésitez pas également à partager cette mise à jour avec les gens que vous savez intéressés.

Merci à tous pour votre soutien dans cette épreuve.

Céline

#FreeRamyShaath