L’occupation israélienne arrête plusieurs militantes palestiniennes et organisateurs de gauche

jeudi 5 novembre 2020

Le 2 novembre 2020, avant l’aube, à l’occasion de l’anniversaire de la déclaration coloniale Balfour et quelques jours seulement après le premier anniversaire de l’emprisonnement de la féministe, militante de gauche et parlementaire palestinienne Khalida Jarrar, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut les maisons de dirigeants de mouvements des femmes et étudiants, d’anciens prisonniers et des organisateurs de gauche dans toute la Cisjordanie occupée de Palestine. Elles ont arrêté Khitam Saafin, la présidente de l’Union des comités de femmes palestiniennes et Shatha al-Tawil, une étudiante de l’université de Bir Zeit, après avoir envahi leurs maisons à al-Bireh.

JPEG - 157.8 ko

L’Union des comités des femmes palestiniennes a dénoncé l’arrestation de Saafin, qui a été soumise à une détention administrative arbitraire, notant que cette arrestation intervient dans un contexte d’attaque continue contre les femmes palestiniennes, en particulier les étudiantes. Shatha Tawil fait maintenant partie des centaines d’étudiants universitaires palestiniens emprisonnés par l’occupation israélienne, dont un certain nombre de leaders étudiants de l’université de Bir Zeit. L’UPWC a appelé « tous les combattants pour la liberté en Palestine et au niveau international à mener des campagnes de solidarité avec les prisonniers palestiniens et tous les combattants de notre peuple jusqu’à leur libération ».

Presque au même moment, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté l’ancien prisonnier et militant syndical de longue date Mohammed Jawabreh, 55 ans, d’Izbat al-Jarad au sud-ouest de Tulkarem, et l’éminent militant de gauche palestinien Jamal Barham, 60 ans, du village de Ramin, également près de Tulkarem, saccageant leurs maisons et enlevant ces dirigeants communautaires.

Jamal Barham a été détenu dans le passé sans inculpation ni procès dans le cadre d’une détention administrative et a occupé le poste de chef du département des études arabes de l’Organisation de libération de la Palestine

Lie la suite sur le site de Palestinevaincra.com



Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur