Comment dit-on Klu Klux Klan en hébreu ?

samedi 20 février 2021

Un texte très fort, écrit par l’avocat israélien juif Michael Sfard, conseiller juridique de l’ONG israélienne Yesh Din (« Il y a une limite »), et publié par le quotidien Haaretz.

« Des milices juives attaquent généralement la nuit. Dans la grande tradition des pogroms racistes, à la tombée de la nuit, des bandes de colons masqués descendent sur les routes et les villages de Cisjordanie à la recherche des garçons et des filles de la race méprisée. Leurs membres bloquent les routes pour effectuer des « sélections » et identifier les voitures avec des plaques d’immatriculation palestiniennes afin de pouvoir attaquer les passagers. Ils prennent d’assaut les maisons, brisent les fenêtres et mettent le feu.

Cela se produit tous les soirs depuis plus d’un mois, car les amis d’Ahuvia Sandak – un jeune de la colline qui a malheureusement été tué alors qu’il était poursuivi par la police israélienne – ont décidé que les Palestiniens devaient payer pour sa mort.

JPEG - 81.3 ko

L’organisation israélienne de défense des droits humains Yesh Din (pour laquelle je suis conseiller juridique) a jusqu’à présent documenté 47 attaques nocturnes différentes ces dernières semaines qui ont causé des dommages matériels considérables et blessé au moins 14 personnes. Des centaines d’émeutiers, peu d’arrestations. Récemment, une fillette de 11 ans a été blessée à la tête dans son village, Madama, et des pierres ont été lancées au visage d’un garçon de 5 ans sur la route 60.

Le groupe Yesh Din WhatsApp, dont je suis membre, commence à bourdonner tous les soirs vers 19h ou 20h, avec les rapports préliminaires des chercheurs de terrain de l’organisation, suivis 30 à 60 minutes plus tard par un flux de clips vidéo et de photos. Une autre famille dont les vitres de la maison ont été brisées pendant le dîner, un autre chauffeur palestinien a failli être tué sur la route, une autre voiture incendiée par des émeutiers, d’autres embouteillages empêchant les ouvriers de rentrer chez eux après une journée de travail

Lire l’article ICI



Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur