Covid-19. Quand Israël bloque les vaccins pour Gaza

lundi 22 février 2021

Aucun résident de l’enclave palestinienne soumise à un terrible embargo n’a encore été vacciné. Tel-Aviv veut procéder à un odieux marchandage pour laisser entrer les doses. Ce mercredi, Israël annonce qu’un premier lot de seulement... 1000 doses parviendra à Gaza.

Alors que le monde entier tente d’enrayer la pandémie du Covid-19 et que la vaccination est, dans ce cadre, l’enjeu du moment, l’attitude d’Israël vis-à-vis des Palestiniens n’est pas seulement scandaleuse, elle est glaçante. Si ce pays compte l’une des plus fortes proportions de population vaccinée contre le coronavirus, celles soumises à l’occupation israélienne en ont été exclues jusqu’à présent.

En Cisjordanie, où plus de 115 000 cas, dont plus de 1 400 décès, ont été recensés, les colons font la queue pour recevoir une injection, alors que dans les villages palestiniens on tente encore de se protéger du virus comme on peut. Si l’Autorité palestinienne a pu commencer à vacciner le personnel médical en Cisjordanie, c’est uniquement après avoir reçu 2 000 doses de vaccin d’Israël et seulement après de multiples pressions exercées par l’ONU et plusieurs organisations non gouverne­mentales israéliennes et palestiniennes. En revanche, dans la bande de Gaza – où 53 700 infections ont été enregistrées depuis le début de la pandémie, dont 538 morts –, aucun résident n’a encore été immunisé. Et pour cause : Israël refuse l’arrivée de doses dans l’enclave palestinienne.

Une mesure « discriminatoire »

Lire l’article complet ici.



Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur