Pétition aux chefs d’Etats : mettez fin au blocus de la bande de Gaza

, popularité : 6%

déjà 700 000 personnes ont signé cette pétition, rejoignons les :
https://secure.avaaz.org/fr/gaza_blockade_aida/?1440515310

"Pendant une année entière le gouvernement israélien a empêché l’entrée à Gaza des matériaux de construction de base. Aucun des 19 000 logements bombardés et détruits n’a été reconstruit totalement.

Un an après, près de 100 000 Palestiniens de Gaza demeurent sans-abri, les hôpitaux et écoles sont encore en ruines, et des quartiers entiers n’ont pas accès à l’eau courante.

Mais pour l’anniversaire du cessez-le-feu, nous pouvons aider à reconstruire les logements et l’espoir.

Nos gouvernements se sont déjà engagés à reconstruire Gaza et ont appelé le gouvernement israélien à lever le blocus. Si à présent nous leur montrons que, partout dans le monde, les gens réclament des actions urgentes pour en finir avec cette injustice, ils seront davantage enclins à insister pour qu’Israël cesse d’entraver la reconstruction, les familles pourront reconstruire leurs maisons et les enfants pourront enfin retrouver leurs écoles.

Signez la pétition et partagez-là. Atteignons 1,8 million de voix pour une action urgente, une voix pour chaque personne vivant à Gaza.

Seulement 5% des 6 700 000 tonnes de barres d’acier, de ciment et d’agrégats nécessaires à la reconstruction ont pu entrer à Gaza. A ce rythme, la reconstruction de Gaza prendrait 17 ans.

Les partis politiques palestiniens n’ont pas réussi à se réconcilier et à accorder la priorité à la reconstruction, et la fermeture par l’Egypte de sa frontière a davantage limité l’entrée de matériaux à Gaza. Le principal obstacle à la reconstruction est le blocus israélien. Alors qu’Israël justifie les restrictions par des raisons de sécurité, les Nations unies et le Comité International de la Croix Rouge ont rappelé à Israël que le blocus est une violation du droit international.

En restreignant le mouvement des biens et des personnes, le blocus punit des civils innocents pour des actes dont ils ne sont pas responsables. Il ne saurait avoir de raison pour laisser des familles sans abris et des malades sans hôpitaux.

Les médias ont actuellement les yeux rivés sur Gaza, les politiciens auront donc plus tendance à agir. Signez cette pétition urgente ; demandons à nos gouvernements des actes plutôt que des paroles, et une diplomatie plus forte".


Des petites filles palestiniennes à Beit Lahiya, au nord de la Bande de Gaza. - REUTERS

les premiers signataires :
Signataires :
Avaaz
Action Against Hunger (ACF)
ActionAid
Asamblea de Cooperacion por la Paz (ACPP)
Alianza por la Solidaridad
Broederlijk Delen
Christian Aid
COSPE, Cooperazione per lo Sviluppo dei Paesi Emergenti
CISP-Comitato Internazionale Sviluppo dei Popoli
CCFD-Terre Solidaire
Embrace the Middle East
Fobzu (Friends of Birzeit University)
French Platform of NGOs for Palestine
GVC
Heinrich Böll Foundation Palestine/ Jordan Office
HEKS/EPER
HelpAge International
Japan International Volunteer Center
Medical Aid for Palestinians (MAP – UK)
Medecins du Monde
Mennonite Central Committee (MCC)
Medico International
Norwegian Church Aid (NCA)
Norwegian People’s Aid (NPA)
Oxfam
Overseas
Pax Christi Flanders
Pax Christi International
Physicians for Human Rights – Israel
Rebuilding Alliance
Secours Islamique France
Terre des Hommes Italy
The Lutheran World Federation
The Palestine Solidarity Association of Sweden
The Swedish Organisation for Individual Relief/ IM - Swedish Development Partner
Trócaire
World Vision International

Navigation

AgendaTous les événements