Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Calendrier > Le spectacle "Décris-Ravage" à Marseille

Le spectacle "Décris-Ravage" à Marseille

dimanche 2 octobre 2016

jeudi 17 novembre à 19h
durée 4h avec entracte dans le cadre des rencontres de l’échelle
15€ / 10€ (avec le PASS : 12€ / 7€)
Friche la Belle de Mai
salle Seita - 41, rue Jobin - 13003 Marseille

RÉSERVEZ

Présentation

Un épais tas de feuilles, des documents, des photos, des cartes, des graphiques avec des courbes, des statistiques. Elle est là, debout devant son pupitre, comme une conférencière. Et parfois, Adeline Rosenstein se tourne vers le mur du fond, tout blanc, et y jette une petite boule faite de plâtre et de gaze.
Dans Décris-ravage, l’artiste allemande qui a grandi à Genève, étudié à Jérusalem et Berlin, travaillé entre Buenos Aires et Bruxelles, donne à voir une série de conférences historiques théâtrales consacrées à l’histoire de la « Question de Palestine ». L’histoire des retrouvailles depuis 1799 entre l’Occident, ses artistes, ses armées, et un petit territoire peuplé aux enjeux imaginaires infiniment grands : Israël, la Palestine, la Terre Sainte…
Composé de moments ludiques, érudits et impertinents, bien que s’attachant à une épineuse question, Décris-ravage est composé de six épisodes, eux-mêmes divisés en petites rubriques prises en charge par des orateurs ou des oratrices différents. Chaque rappel de faits historiques est illustré par des témoignages d’artistes occidentaux de passage dans la région ou par des extraits de pièces de théâtre du monde arabe, tandis qu’un rappel lexicologique ponctuel éclaire sur la naissance et les usages des termes employés par les uns et les autres.
Pas de PowerPoint ou d’images pour cette conférence performance mais une figure, des acteurs, des boulettes jetées et de la pensée érudite et joyeuse. Il fallait bien ça, dit Adeline Rosenstein, pour « démêler puis refaire le nœud de ce qui a bien pu se passer pour qu’on en arrive là. »


Notre article pour la sortie de Décris-Ravage en Bande dessinée (1er épisode)
"Décris-Ravage, c’est tout d’abord une pièce de théâtre d’Adeline Rosenstein, une pièce qui s’inscrit dans la mouvance du théâtre dit documentaire. Dans cette pièce, il est question de la Palestine, du rapport entre l’Occident et le Moyen-Orient (en remontant à Napoléon Bonaparte), mais aussi de la représentation de cette région, ou encore des enjeux qui y sont liés.

Pour évoquer tout cela, sont ainsi convoqués des récits historiques, des témoignages, mais aussi des textes de pièces de théâtre pour tenter de comprendre « ce qui a bien pu se passer pour qu’on en arrive là ».

Baladi est parti du texte de la pièce de théâtre pour en livrer une adaptation en bande dessinée, et ceci en allant également se nourrir aux mêmes sources que celles consultées pour l’écriture du spectacle.

Dans ce premier épisode se succèdent alors paroles d’artistes, textes d’auteurs arabes et descriptions de la campagne d’Égypte de 1798. Dense, passionnant et éclairant, ce Décris-Ravage est un livre sans réel équivalent, aussi bien dans la bibliographie de l’auteur que dans le paysage actuel de la bande dessinée, une tentative inédite de réflexion sur le sujet qui multiplie des sources et des points de vue souvent oubliés, voire méprisés.
Décris-Ravage, Tome 1 : Décrire l’Egypte, ravager la Palestine - 15 euros
Collection : BILE BLANCHE
Auteurs :Rosenstein Adeline / Baladi
Avec une introduction de l’historien Henry Laurens."


notre article du 3 juillet 2016
décris-ravage
Un spectacle documentaire sur la Question de Palestine d’Adeline Rosenstein
Avec : Olindo Bolzan, Léa Drouet, Céline Ohrel, Isabelle Nouzha, Adeline Rosenstein
Du 7 au 27 juillet 2016 – Théâtre des Doms – Festival d’Avignon

horaire : 22h15
Présentation en alternance des épisodes 1, 2, 3 et 4, 5, 6 (durée 1h30 /soir)
Intégrales les 12 et 20 juillet (épisodes 1 à 6, durée 3h30 env)
relâches les 13 et 21 Juillet.

Infos pratiques et tarifs sur www.lesdoms.be

1 BIS RUE DES ESCALIERS STE ANNE - 84000 AVIGNON - Tél. : 04 90 14 07 99

Décris-Ravage est une traversée critique et historique consacrée à la Question de Palestine, une fresque qui retrace les retrouvailles entre l’Occident (ses artistes, ses armées) et un petit territoire peuplé aux enjeux imaginaires démesurés, l’Israël/Palestine/Terre Sainte.

Présentés par des orateur-trice-s différent-e-s, les faits historiques constituent le canevas général et sont illustrés par des témoignages d’artistes occidentaux passés dans la région et des extraits de pièces de théâtre du monde arabe. Un rappel lexicologique ponctuel nous éclaire sur la naissance et les usages des termes employés par les uns et les autres.

Décris-Ravage ressemble à une conférence « Powerpoint » où les diapositives ont été rem- placées par des boules de papier mouillées qui s’écrasent sur le mur. Le défi de se passer d’iconographie est de créer un langage théâtral intelligible et supportable à la fois qui ne fige ni la Palestine, ni Israël, ni dans ses cartes postales, ni dans ses photos de guerre révoltantes.

la critique de Francis, un ami de l’AFPS, qui a vu cette pièce au théatre de la cité Universitaire à Paris :
Une excellente pièce d’Adeline Rosenstein "Décris Ravage" présenté
comme un spectacle documentaire sur la question de la palestine. C’est
un feuilleton historique couvrant la période historique 1799- 1920.
Pour tout comprendre sur la question d’Orient, Sykes Picot, Balfour, la
trahison faite aux arabes, tout en passant 2h30 très plaisants, il n’y a
pas mieux.

Adeline Rosenstein

Adeline Rosenstein est née en 1971. De nationalité allemande, elle a grandi à Genève, étudié à Jérusalem, Berlin, travaillé entre Buenos Aires, Berlin et Bruxelles, où elle vit depuis 2009.

Formée au clown auprès de Pierre Dubey à Genève, tout en étudiant parallèlement l’histoire des religions et la sociologie (90-92), au jeu d’acteur à l’école d’acteurs Nissan Nativ de Jérusalem (92-95), puis à la mise en scène au Bat-HfS-Ernst Busch à Berlin. (97-2002). A Berlin, elle performe dans des groupes de musique expérimentale et improvisée, se consacre aux auteurs contemporains : Michel Vinaver, Heiner Müller et Lothar Trolle, avant de développer, à partir de 2004, un travail singulier d’écriture et de mise en scène que l’on peut qualifier de documentaire.

Basées essentiellement sur des entretiens et du matériau factuel développé par des chercheurs en sciences humaines, ses pièces traitent de sujets aussi divers que la main-d’oeuvre masculine d’Europe de l’Est à Berlin, les exilés juifs allemands en Argentine pendant la dernière dictature militaire, ou l’histoire des discours d’experts de la traite des femmes. Sa dernière création, décris-ravage, porte sur l’histoire de la Question de Palestine, et se développe par étapes successives depuis 2010.

Elle est également active dans le domaine associatif où elle réalise des ateliers radiophoniques avec des femmes en alphabétisation, et continue de travailler en tant que comédienne, dramaturge, metteur en scène et traductrice de l’allemand pour différentes compagnies de théâtre (Thibaut Wenger, Céline Ohrel, Chico Mello).

Ses nombreuses collaborations avec le milieu universitaire témoignent d’une réflexion approfondie concernant le type de savoirs mobilisés, construits et véhiculés par son travail.