Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Actualités > Depuis le début du Ramadan, Israël a kidnappé des centaines de (...)

Depuis le début du Ramadan, Israël a kidnappé des centaines de Palestiniens

jeudi 7 juillet 2016

Un groupe de surveillance rapporte que 330 Palestiniens, dont 60 enfants, ont été enlevés tandis que les raids en Cisjordanie se sont intensifiés.


Pour Israël, s’attaquer aux enfants n’est pas un problème... Du moment qu’ils sont Palestiniens, il peut les kidnapper, les maltraiter, et souvent les tuer - Photo : ActiveStills/Oren Ziv

Environ 330 Palestiniens en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza ont été kidnappés par Israël depuis le début du Ramadan, a fait savoir le Centre d’études des prisonniers palestiniens.

Pendant les 20 jours écoulés depuis le 6 juin, lorsque le mois sacré musulman du jeûne a commencé, Israël a intensifié ses raids sur les villes palestiniennes, a déclaré à Al Jazeera le directeur du centre, Oussama Shaheen.

« Nous avons constaté que la campagne d’arrestations contre les dirigeants et les militants à Hébron a augmenté, surtout depuis la récente attaque à Tel Aviv », a déclaré Shaheen, se référant au meurtre de quatre Israéliens par des Palestiniens.

Selon les dossiers du centre, sur les 330 personnes emprisonnées, au moins 60 sont des enfants, le plus jeune, Marwan Sharabati d’Hébron, ayant 10 ans . Ce nombre comprend également 21 femmes, allant de 18 à 45 ans.

Environ 15 Palestiniens, dont 13 sont des pêcheurs de Gaza, ont également été kidnappés et emmenés au port d’Ashdod en Israël, avec parmi eux Mohammad al-Halabi, le responsable de programmes à Gaza pour le compte de l’organisation humanitaire chrétienne World Vision.

Les rafles ont eu lieu dans Jérusalem-Est occupée, Hébron, Naplouse, Ramallah, Jénine et Gaza.

« Il y a des raids quotidiens en Cisjordanie. Ils visent tous ceux qui ont été impliqués dans la récente Intifada ou à des activités nationalistes », a déclaré Shaheen.

« Nous sommes habitués à cela. C’est douloureux, mais c’est devenu une routine. Il n’y a pas une maison qui n’a pas été perquisitionnée et pas une famille qui n’a pas un martyr. »

Après l’attaque sur un marché de Tel-Aviv, Israël a suspendu les permis d’entrée pour 83 000 Palestiniens de Cisjordanie, dont beaucoup espéraient aller prier dans la sainte mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est, à l’occasion du Ramadan.

Depuis lors, l’armée israélienne a multiplié les raids en Cisjordanie et les actes répressifs contre les Palestiniens.

Il y a environ 7000 Palestiniens derrière les barreaux israéliens, selon les statistiques de l’association de défense des prisonniers Addameer, basée à Jérusalem. Parmi eux, 70 sont des femmes et 414 sont des enfants, dont 104 âgés de moins de 16.

Zena al-Tahhan
Zena al-Tahhan est une journaliste indépendante qui vit entre Jerusalem et Doha.
25 juin 2016 - Al-Jazeera - Traduction : Info-Palestine.eu

voir sur le site Palestine13
Quelle honte pour le monde entier que cette détention administrative de nos prisonniers par un Etat d’apartheid !

appel urgent : Israël, détention administrative d’un mineur

et une façon d’agir utile et efficace : parrainer un prisonnier