Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Actualités > Une nageuse palestinienne passe doucement les obstacles pour arriver à (...)

Une nageuse palestinienne passe doucement les obstacles pour arriver à Rio

mardi 2 août 2016

La nageuse palestinienne Mary al-Atrash ne peut pas s’attendre à faire un éclat en août aux jeux olympiques de Rio, mais participer, plutôt que monter sur le podium, est probablement ce qu’elle peut attendre de mieux.

Atrash concourt pour le 50 mètres nage libre, mais son meilleur temps de 29,91 secondes dépasse de quatre secondes le seuil de qualification olympique de 25,28 secondes, lui-même presque deux secondes sous le record mondial.


Atrash sera l’une des six Palestiniens en compétition à Rio et la délégation sera la plus importante que la Palestine ait envoyé aux Jeux depuis sa première participation aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. Il y avait cinq concurrents à Londres en 2012.

« Je suis si heureuse », à dit Atrash. « Représenter la Palestine dans des compétitions est un rêve pour tout athlète palestinien, spécialement aux Jeux Olympiques.


La préparation de cette diplômée d’université de 22 ans a été compliquée par le fait qu’elle ne dispose pas de piscine aux dimensions olympiques pour s’entraîner. Il n’en existe pas dans les territoires palestiniens et elle doit se contenter d’un bassin de 25 mètres.

Elle n’a pas non plus de partenaires à l’entraînement et ne peut compter que sur son coach, Musa Nawawra, ainsi que sur des déplacements occasionnels pour des compétitions à l’étranger.

« La préparation se passe bien et, si l’on considère les ressources dont nous disposons… nous sommes capables de faire de notre mieux en fixant nos objectifs et nos ambitions », a dit Atrash.

Nawawra aussi était optimiste, en dépit du manque de conditions d’entraînement satisfaisantes..

« Je suis très heureux que quelqu’un de Palestine nous représente aux Jeux Olympiques. Il y a de quoi être fier, surtout avec les ressources limitées dont nous disposons », a-t-il dit.

Utiliser les installations israéliennes bien meilleures et s’entraîner avec des partenaires à Jérusalem toute proche, où il y a des bassins aux dimensions olympiques et beaucoup de nageurs, n’a pas été possible à cause du conflit avec Israël.


Al-Atrash prie dans l’Eglise de la Nativité à Bethléem en Cisjordanie.

Atrash est l’une des deux nageurs et deux coureurs invités, un homme et une femme dans chaque catégorie, à concourir selon le programme du Comité International Olympique pour les nations dont les athlètes n’ont pas eu la possibilité d’atteindre la qualification minimum.

Mohammed Abu Khoussa courra les 100 et 200 mètres
Mayada Sayyad courra le marathon. Le nageur Ahmed Jibril concourra dans le 200 et le 400 mètres nage libre.
Mayada Sayyad
La Palestine sera également représentée en dressage par le cavalier Christian Zimmermann et en judo par Simon Yacoub, tous deux ayant la double nationalité allemande et palestinienne.
Mustapha Abu Ganeyeh
Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine - Source : Reuters