Alaa Al-Araj arrête sa grève de la faim après avoir obtenu la fin de sa détention « administrative »

samedi 20 novembre

Après 103 jour de grève de la faim, Alaa Al-Araj qui était en train de perdre la vue, a pu mettre fin à cette grève, après avoir obtenu le non-renouvellement de sa détention « administrative ».

Il reste 4 prisonniers palestiniens en grève de la faim pour la même raison, et en péril, dont Kayed Fasfous qui a dépassé les 124 jours sans se nourrir.

Par ailleurs, le décès de Sami Al-Amour’s,en prison ce mercredi a suscité une grande émotion en Palestine. Ce palestinien de Deir El Balah, à Gaza, n’avait que 39 ans et depuis 2008, date à laquelle il a été incarcéré, il n’a pas reçu de traitements adéquats pour son cancer.



Toutes les brèves du site