Facebook et Instagram accusés de censure « injuste » contre les contenus pro-palestiniens

mardi 12 octobre

La plateforme Facebook a supprimé « injustement » des publications pro-palestiniennes lors de la guerre israélienne contre Gaza en mai, a dénoncé vendredi 8 octobre l’organisation Human Rights Watch (ONG), appelant à une enquête indépendante sur ce sujet.

D’après l’organisation de défense des droits humains, de nombreuses publications mises en ligne par des Palestiniens ou leurs soutiens et considérées comme diffusant un « discours ou des symboles de haine (anti-occupation, ndlr) » ont été supprimées d’Instagram, réseau social appartenant à Facebook.