Israël : la Haute Cour donne son feu vert à l’expulsion de 1.300 Palestiniens de la zone de tir de l’armée, près de Hébron

lundi 9 mai

La Haute Cour israélienne a statué que l’armée israélienne pouvait expulser environ 1.300 Palestiniens vivant dans huit villages des collines du sud d’Hébron en Cisjordanie, après une bataille juridique qui dure depuis plus de 20 ans.

Dans une décision unanime, le juge David Mintz a écrit que les pétitionnaires palestiniens n’avaient pas réussi à prouver qu’ils avaient vécu dans les villages en tant que résidents permanents avant que l’armée ne déclare la zone, zone d’entraînement de Tsahal au début des années 1980.

Les Palestiniens ont toutefois soutenu que leur présence dans les villages remonte à des décennies. L’armée israélienne, en revanche, a fait valoir qu’ils étaient parfois entrés dans la région pendant la migration saisonnière - ce qui signifie qu’ils n’avaient aucun droit sur la terre.



Toutes les brèves du site