L’aide européenne à la Palestine prise en otage par un commissaire hongrois de Bruxelles

lundi 2 mai

Oliver Varhelyi, fidèle de Viktor Orban, conditionne le versement de ces fonds à une révision des manuels scolaires palestiniens, rituellement accusés par les lobbys pro-israéliens d’inciter à la violence.



Toutes les brèves du site