Le Franco-Palestinien Salah Hamouri, prisonnier du dédale carcéral israélien

jeudi 9 juin

L’emprisonnement du défenseur des droits humains a été prolongé de trois mois,
sans que la moindre charge ne lui soit notifiée, en vertu du système de la détention
administrative, un régime arbitraire, renouvelable indéfiniment.
Par Clothilde Mraffko (Jérusalem, correspondance)
Publié le 7 juin 2022 Le Monde



Toutes les brèves du site