Pierre Barbancey dans l’humanité . Le secrétaire

samedi 5 juin

Pierre Barbancey dans l’humanité .

Le secrétaire général du Syndicat des journalistes palestinien vient d’être licencié par l’Agence-France-Presse, pour laquelle il travaillait à Ramallah, en Cisjordanie.

Le Syndicat des journalistes palestiniens (SJP), membre de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), vient de dénoncer le licenciement de son secrétaire général, Nasser Abou Baker, par l’Agence France-Presse (AFP) pour laquelle il travaillait à Ramallah (Cisjordanie). « Cette décision intervient après les campagnes d’incitation successives contre lui, au vu de ses positions et de son action syndicale en tant que secrétaire général du Syndicat des journalistes, notamment dans le dossier de la poursuite des dirigeants de l’occupation devant les tribunaux internationaux pour les crimes et les attaques contre les journalistes palestiniens », selon le syndicat.
À Gaza, une dizaine de journalistes ont fait un sit-in devant les bureaux de l’AFP, pour dénoncer cette décision. Ces dernières semaines, plusieurs journalistes palestiniens ont été arrêtés par des autorités israéliennes à Jérusalem, notamment dans le quartier de Cheikh Jarrah aujourd’hui bouclé. Deux d’entre eux sont toujours incarcérés.