Un court-métrage d’une minute et demi dénonce l’éviction des Palestiniens

mardi 15 juin

En 90 secondes, le jeune réalisateur palestinien Omar Rammal raconte dans son court-métrage 73 ans d’occupation et l’éviction des Palestiniens. 90 secondes de malaise, où les témoignages candides d’une famille palestinienne, partageant leur lieu préféré au sein de leur maison, se heurtent à la violence des colons israéliens en arrière-plan affairés à vider chaque pièce avec une vitesse et une frénésie glaçantes. La mère dépeint sa cuisine et ses activités préférées, le père, lui, décrit l’olivier dans sa cour, hérité de son grand-père, la petite fille raconte ses jeux dans sa chambre. Les colons eux s’occupent de plier leurs bagages.