Massacre à Gaza : Munitions interdites et expérimentation de nouveaux gaz lacrymogènes

Progressivement, nous découvrons l’étendue de crimes commis par Israël à Gaza ce vendredi où des civils non armés ont été tués de balles dans le dos ou encore quand ils faisaient leur prière, mais où l’emploi de munitions interdites ont fait des dégâts particulièrement graves sur les blessés, dont plus d’une centaine ont dû être amputés, tandis que de nouveaux gaz lacrymogènes étaient testés sur les Palestiniens. Nous ne pouvons pas rester silencieux.

Les balles utilisées vendredi par les snipers israéliens sont de celles qui explosent à l’intérieur du corps et y font des dégâts particulièrement atroces. Or le Croissant Rouge a recensé 1416 blessés !

L’armée israélienne a également utilisé des drones qui pulvérisent des gaz lacrymogènes au-dessus des manifestants. Une étude publiée par l’Université de Californie montre que ces gaz, fabriqués aux Etats-Unis (la marque du fabricant, Combined Systems, de Jameston en Pennsylvanie, apparaît sur les déchets laissés par les soldats) et utilisés par Israël, peuvent être mortels.
Le rapport indique que "l’usage de gaz lacrymogène et autres irritants chimiques sont interdits comme arme de guerre par la Convention sur les Armes Chimiques de 1992 et que l’usage fait par Israël est en totale contradiction avec les procédures internationales sur l’usage classique". Bien entendu, Lieberman a fait savoir aux nations Unies et à l’Union Européenne, qu’Israel refusait toute forme d’investigation sur ses armes et sur les tueries de vendredi à Gaza.

Sachant que des milliers de Palestiniens ont installé des tentes sur leurs terres, près de la frontière érigée par Israël, et comptent poursuivre leurs manifestations pour exiger la liberté de circulation et l’application du droit au retour inscrit dans le droit international, il est impératif que nous soyons mobilisés pour empêcher de nouveaux massacres par l’occupant israélien.

Source : Marie M
Mobilisons nous en soutien aux Palestiniens de Gaza !

RASSEMBLEMENT DIMANCHE à 16H
SUR LE VIEUX PORT

Navigation

AgendaTous les événements