Un jeune assassiné , 3 blessés et 15 raids israéliens ce samedi 2 novembre 2019 L’injustice se poursuit !

mardi 5 novembre 2019
popularité : 1%

L’armée israélienne a assassiné ce samedi 2 novembre 2019 un jeune palestinien de 27 ans à Khan-Younis au sud de la bande de Gaza, et en a blessé trois autres suite à des bombardements intensifs.

JPEG - 45.8 ko
L’armée israélienne a mené 15 raids partout dans la bande de Gaza tôt ce matin

Silence, on tue les jeunes de Gaza !

Silence, on agresse les civils de Gaza !

Silence, on bombarde les villes palestiniennes !

Les crimes israéliens contre notre peuple se poursuivent

102 ans après la déclaration Balfour, l’injustice se poursuit pour le peuple palestinien !

C’est terrible !

Jusqu’à quand ces massacres israéliens contre notre peuple ?

Jusqu’à quand ce silence complice de ce monde officiel !

Honte à cette occupation illégale !

Vive la solidarité !

Gaza sous les bombes résiste !

La Palestine vivra !

La justice triomphera

Ziad Medoukh
JPEG - 133.2 ko

LES MARCHES DU RETOUR

Les marches pacifiques se poursuivent chaque vendredi après-midi pour affirmer le droit au retour des réfugiés palestiniens et dénoncer le blocus israélien imposé à la Bande de Gaza depuis plus de douze ans.

Vendredi 4 octobre, pour la 77e fois consécutive, des Palestiniens se sont rassemblés à proximité de plusieurs points du mur érigé par Israël le long de la Bande de Gaza. Alaa’ Nizar Hamdan (28 ans) a été tué à l’est de Jabaliya, et 65 Palestiniens ont été blessés, dont 25 mineurs, une femme et un ambulancier ; 27 d’entre eux ont été pris pour cibles par les balles de l’armée israélienne. Le mot d’ordre de la journée était « La réconciliation est le choix du peuple ».

Vendredi 11 octobre, lors de la 78e Marche du retour « Aux enfants martyrs », 71 civils, dont 28 enfants, ont été blessés, dont 33 par balles réelles.

Vendredi 18 octobre, 79e Marche du retour « Non à la normalisation avec Israël » ; 97 civils, dont 45 enfants et 2 femmes, ont été blessés.

Vendredi 25 octobre, lors de la 80e Marche du retour, « Pour nos prisonniers, notre al-Aqsa », un civil a été tué et 95 autres blessés, dont 43 mineurs, une femme, un journaliste et 2 ambulanciers.

Vendredi 1er novembre, l’augmentation du nombre de victimes lors de la 81e Marche du retour « À bas la Déclaration Balfour » reflète une escalade du recours à la force excessive de l’armée d’occupation israélienne. 144 Palestiniens, dont 53 mineurs, 3 femmes, 2 infirmiers et un journaliste, ont été blessés, 73 d’entre eux touchés par balles.
Source PCHR (en anglais)


Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur