Palestine 13

Groupe local des Bouches-du-Rhône de l’AFPS

Accueil > Actualités > Des ministres israéliens signent une pétition pour peupler la Cisjordanie de (...)

Des ministres israéliens signent une pétition pour peupler la Cisjordanie de deux millions de colons juifs

vendredi 22 février 2019

Des dizaines de ministres et hauts responsables israéliens du parti politique Likoud et d’autres partis de droite ont signé une pétition pour installer deux millions de colons juifs en Cisjordanie occupée.

Le président de la Knesset israélienne, Yuli Edelstein, et les ministres Gilad Erdan, Miri Regev, Ysrael Katz du parti Likoud, Ayelet Shaked et Naftali Bennet du parti de la Nouvelle droite, sont parmi les signataires d’une pétition visant à l’abandon de la solution à deux États et à l’établissement de nouvelles colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie occupée.

La pétition signée a été lancée par le mouvement Nahala, un groupe de colons israéliens, afin de promouvoir un plan de colonisation de peuplement israélien qui fut introduit sous le gouvernement du défunt Premier ministre Yitzhak Shamir, au début des années 1900.

Le principal objectif de la pétition est de peupler la Cisjordanie de deux millions de colons juifs.

Des activistes de Nahala ont récemment manifesté devant la résidence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem pour demander au prochain gouvernement d’oeuvrer à la colonisation de peuplement de l’ensemble de la Cisjordanie et d’abandonner l’idée d’une solution à deux États.

Parmi les membres du Likoud qui ont signé la déclaration figurent le président de la Knesset Yuli Edelstein, le ministre des Transports Yisrael Katz, le ministre du Tourisme Yariv Levin, le ministre de la Protection environnementale et des Affaires de Jérusalem Zeev Elkin, le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan, la ministre de la Culture Miri Regev, le ministre de la Coopération régionale Tzachi Hanegbi, le ministre de la Communication Ayoub Kara, le ministre de l’Immigration et de l’Absorption Yoav Gallant, la ministre de l’Égalité sociale Gila Gamliel, et le ministre des Sciences et de la Technologie Ofir Akunis. La ministre de la Justice Ayelet Shaked et le ministre de l’Éducation Naftali Bennet, tous deux du parti de la Nouvelle droite, ont également signé la pétition.

La déclaration du mouvement Nahala stipule : « Je m’engage par la présente à être loyal envers la terre d’Israël, à ne céder aucun pouce de l’héritage de nos ancêtres. Je m’engage par la présente à agir pour la mise en œuvre du plan de colonisation pour l’installation de deux millions de juifs en Judée et Samarie conformément au plan du Premier ministre Yitzhak Shamir, ainsi qu’à encourager et à diriger la rédemption de toutes les terres de Judée et de Samarie. Je m’engage à agir pour annuler la déclaration de deux États pour deux peuples, et la remplacer par la déclaration solennelle : La terre d’Israël : un pays pour un peuple ».

Le mouvement Nahala précise dans une déclaration que la pétition est un « test de loyauté idéologique et éthique ».

En violation du droit international, ce sont entre 500 000 et 600 000 Israéliens qui vivent dans des colonies de peuplement exclusivement juives à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées, et les récentes annonces d’expansion de la colonisation de peuplement suscitent la condamnation de la communauté internationale.

Traduction : JPP pour l’Agence Média Palestine
Source : Maan News