Agissons pour soutenir Khalida parlementaire palestinienne emprisonnée, de gauche et féministe, et exiger qu’elle soit libérée !

, popularité : 2%

L’audience par le tribunal militaire de Khalida Jarrar, la parlementaire palestinienne emprisonnée, de gauche et féministe, accusée de 12 chefs d’inculpation politiques, a été repoussée au 24 août lors l’audience du 10 août, au tribunal militaire d’Ofer.

Une fois encore, l’accusation militaire n’a présenté aucun témoin, ni aucune preuve et pourtant une fois encore a prolongé l’emprisonnement de Jarrar. Une requête présentée par les avocats de Jarrar et par l’Association Addameer (=Conscience) de Soutien aux Prisonniers et de défense des Droits de l’Homme en faveur de sa libération sous caution a été aussi été rejetée une fois encore.

La prochaine audition de Khalida Jarrar est fixée au 24 août. Samidoun, Réseau de Solidarité avec les Prisonniers Palestiniens appelle instamment à l’action et à la mobilisation au cours des deux prochaines semaines pour exiger sa mise en liberté :

Agissons pour soutenir Khalida et exiger qu’elle soit libérée !

1. envoyez un message (ci-dessous) aux Forces d’Occupation Israéliennes et exigez la libération immédiate de Khalida Jarrar. Il est important que l’ occupant apprenne que Khalida a dans le monde des défenseurs qui ne se tairont pas devant cette injustice.

2. Signez la pétition ! Signez et faites circuler cette pétition, exigeant la mise en liberté immédiate de Khalida Jarrar.
https://www.change.org/p/israeli-occupation-forces-free-khalida-jarrar-now

3. Prenez contact avec votre député ou votre sénateur, ou votre député européen. L’attaque contre Khalida est une attaque de la légitimité parlementaire et de l’expression politique palestiniennes. Les parlementaires ont une responsabilité pour faire pression sur Israël pour annuler cet ordre.

4. Envoyez une lettre à Khalida Jarrar – aidez à la soutenir et montrez à ses geôliers que le monde est avec elle !
http://samidoun.net/2015/04/take-action-letter-writing-campaign-for-khalida-jarrar/

5. Protestez auprès du consulat ou de l’ambassade d’Israël en faveur de Khalida Jarrar.

7. Boycott, Désinvestissement et Sanctions. Tenez Israël comme devant rendre des comptes pour ses violations du droit international. N’achetez pas de produits israéliens, et faites campagne pour mettre fin aux investissements dans les sociétés qui profitent de l’occupation.

1.Texte de lettre aux autorités– Signez-la et envoyez-la (en anglais ou en français) :

To Prime Minister Benjamin Netanyahu and Brigadier General Dani Efroni :

I write today to demand the immediate release of Palestinian member of parliament Khalida Jarrar. Jarrar, a longtime prisoners’ rights activist and political leader, was arrested in her Ramallah home in the early morning hours of April 2, as her home was stormed by dozens of soldiers and her husband locked in another room. She has now been detained for over four months, and is being charged before a military court for engaging in political activity : speeches, attending events, calling for freedom for Palestinian prisoners.
The targeting of Palestinian political leaders for arrest by Israeli occupation forces is an obvious attempt to silence and suppress Palestinian demands for freedom from occupation and apartheid. The arrest of Khalida Jarrar is also an attack on Palestinian women’s leadership and organizing. Thousands of people and organizations around the world have demanded Jarrar’s release, and we reiterate that call for her to be released immediately.
The world is watching and we stand with Khalida against this injustice.
Sincerely,

(Au Premier Ministre Benjamin Netanyahu et au Général de Brigade Dani Efroni :

Je vous écris aujourd’hui pour exiger la libération immédiate de la Députée Khalida Jarrar, militante de longue date pour les droits des prisonniers et dirigeante politique, qui a été arrêtée à son domicile à Ramallah au petit matin le 2 avril, alors que son foyer était pris d’assaut par des dizaines de soldats et que son mari était enfermé dans une autre pièce. Elle est détenue depuis plus de quatre mois maintenant, et a été inculpée devant un tribunal militaire pour s’être engagée dans une activité politique : discours, participation à des évènements, appel à la mise en liberté des prisonniers palestiniens.
Le fait de viser les dirigeants politiques palestiniens pour les faire arrêter par les forces d’occupation israéliennes est une tentative manifeste de réduire au silence et de supprimer les exigences palestiniennes en vue d’être libéré de l’occupation et de l’apartheid. L’arrestation de Khalida Jarrar est aussi une attaque sur la direction et l’organisation des femmes palestiniennes. Des milliers de personnes et d’organisations dans le monde ont exigé la libération de Jarrar, et nous renouvelons cet appel pour sa libération immédiate.
Le monde regarde et nous sommes aux côtés de Khalida contre cette injustice.
Salutations distinguées.)

Adresses :
Benjamin Netanyahu
Office of the Prime Minister
3 Kaplan Street, PO Box 187
Kiryat Ben-Gurion
Jerusalem 91950, Israel
courriel : b.netyanahu@pmo.gov.il
pm_eng@pmo.gov.il
Formule d’appel : Dear Prime Minister/
Monsieur le Premier Ministre.

Juge militaire et Général de Brigade
Brigadier General Dani Efroni
6 David Elazar Street
Hakirya, Tel aviv, Israel
Fax : 00.972.3.569. 4526
courriel : avimn@idf.gov.il
Formule d’appel:Dear Judge Advocate General/
Monsieur.

4. Lettre à Khalida Jarrar :

Mrs Khalida Jarrar
Palestinian Legislative Council Member
HaSharon Prison
Even Yehuda
P. O. Box 7
40.330 Israel

Dear Khalida Jarrar :

I hope this letter will reach you in your cell in detention. I write in solidarity and love for you and for every Palestinian prisoner – man, woman or child – who has suffered under Israeli oppression and denial of the most fundamental human rights by a colonizing, apartheid state that continues to oppress Palestinians with impunity in unconscionable ways and means.

I salute your political work, your patriotism and your sumoud. I pledge to continue to educate and raise awareness about the injustice meted out to Palestinians with the complicity and active participation of Western powers – and also to continue to protest such outrages as your illegal detention.

From (city, country), I salute you and your comrades.
[name, surname, CAP/ZIP, city, country]

Chère Khalida Jarrar,
J’espère que cette lettre vous parviendra dans votre cellule de détention. Je vous écris par solidarité et par affection pour vous et pour tous les prisonniers palestiniens –hommes, femmes et enfants – qui ont souffert de l’oppression israélienne et du refus de la plupart des droits humains fondamentaux par un état colonisateur et d’apartheid qui continue à opprimer impunément les Palestiniens selon des manières et des moyens inconcevables.

Je salue votre travail politique, votre patriotisme et votre résistance. Je m’engage à continuer à éduquer et à sensibiliser le public sur l’injustice infligée aux Palestiniens avec la complicité et la participation active des puissances occidentales - et aussi à continuer à protester contre les actes de violence telles que votre détention illégale.

De (ville, pays) je vous salue, vous et vos camarades.
(prénom, nom de famille, code postal, ville, pays) )

Navigation

AgendaTous les événements