Le stand de Palestine 13 sera au Festival de l’Estaque, réduit...

samedi 17 octobre 2020 : 09h30

« Annuler le Festival de la caricature, c’est porter atteinte à la liberté d’expression »

Fathy Bourayou, fondateur et directeur artistique du Festival international de la caricature, du dessin de presse et de la satire (Fidep) s’indigne de l’annulation de la neuvième édition de l’événement qui devait avoir lieu du 16 au 18 octobre à l’Estaque (16e). Le dessinateur de presse ne comprend pas cette décision qui ne fait qu’enfoncer le monde de la culture, déjà en souffrance depuis le début de la crise de la Covid-19 et qui intervient alors que la liberté d’expression est à nouveau contestée à l’occasion du procès des attentats de Charlie Hebdo.

JPEG - 32.2 ko

La Marseillaise : Le Fidep est annulé cette année suite aux annonces du préfet des Bouches-du-Rhône, qu’en pensez-vous ?
Fathy Bourayou : Face à toutes les restrictions politiques, le plus gros perdant c’est le monde de la culture. Le préfet a fait le choix d’étouffer l’expression culturelle alors que la culture et la création artistique ont sauvé le moral des Français pendant le confinement. Je ne comprends pas pourquoi les bars sont autorisés à rester ouverts jusqu’à plus de minuit mais à côté on interdit les rassemblements de plus de dix personnes. Pour moi, ces décisions sont une forme de reconfinement intelligent avec de nombreuses restrictions des libertés, c’est un constat et non pas une dénonciation.

Le monde de la culture est-il en danger selon vous ?
F.B. : Bien sûr, toutes les décisions qui sont prises assassinent une nouvelle fois la culture et tous ceux qui gravitent autour, il est évident qu’il y a deux poids de mesures. Nous sommes sous perfusion, on a beaucoup perdu. Les artistes de Marseille et d’ailleurs crèvent de faim, les techniciens ne peuvent plus vivre et l’État ne fait rien pour les aider.

Avez-vous trouvé une solution de repli face à l’annulation de la 9e édition du Fidep ?

F.B. : Le rassemblement avec tous les dessinateurs est annulé et il sera reporté à l’année prochaine. Cependant, nous maintenons les expositions statiques programmées dans les lieux publics et faisons également le nécessaire pour que les ateliers pédagogiques dans les établissements des quartiers Nord soient maintenus. C’est très important pour nous car les enfants de la République ont besoin d’étudier et de comprendre un dessin de presse. L’ignorance est un danger pour l’humanité.

Cette annulation arrive au moment du procès de l’attentat contre Charlie Hebdo, journal satirique, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
F.B. : Quand on annule un festival de la caricature et du dessin de presse alors que le procès Charlie Hebdo est en train de se tenir, c’est comme si on tuait une deuxième fois ceux qui sont morts pour leurs idées. Nous, dessinateurs de presse et caricaturistes sommes les garants de la liberté d’expression. Je suis encore là et je continuerai mon combat au nom de la République. La liberté d’expression est menacée et si elle recule ce sont les radicaux qui s’empareront de cette parole qui est un droit appartenant à tous.
Entretien réalisé par Agathe L’hôte - la Marseillaise le 17 septembre 2020
JPEG - 73.1 ko


Notre article avant la reprise du Covid

La 9e édition du Festival que nous avons souhaitée maintenir malgré toutes les difficultés rencontrées et liées à cette année 2020, si particulière. Chaque année, nous vous invitons à célébrer avec nous la Liberté d‟expression, fer de lance de notre combat et nous vous remercions de votre fidélité.
JPEG - 8.8 ko
Pour illustrer cette 9ème édition, nous avons choisi trois thèmes :
- Le 1er, l’hommage à Pierre Gille, notre Président et ami, disparu accidentellement le 16 janvier 2020 ;
- Le 2d, la censure qui continue de frapper les artistes dessinateurs engagés par la privation de leur liberté d‟expression et parfois, liberté, tout court ;
- Le 3ème, la Covid19 et son confinement planétaire, thème qui s‟est imposé de fait par l‟actualité.

Cet évènement annuel se déroulera du Mercredi 14 au Dimanche 18 Octobre 2020

Palestine 13 sera present LES SAMEDIS 17 et ET DIMANCHE 18 octobre de 9H30 A 19H .
Nous serons presents pour débattre, mais aussi vous proposer des produits palestiniens.

lLes associations presentrs :

SOS Méditerranée ; LDH ; Secours Populaire Français ; Solidarité Internationale ; Palestine13 ; Le Philistin ; BDS Marseille ; Résister Aujopurd’hui ;
Le Mouvement pour La Paix ; l’Harmonie Estaque-Gare ; CIQ L’Estaque.


Navigation

dans la journée...

  • 09h30 : Le stand de Palestine 13 sera au Festival de l’Estaque, réduit...