Unilever, propriétaire de Ben & Jerry’s, admet avoir cédé aux menaces d’Israël

jeudi 4 août

Israël et son lobby ont accusé Ben & Jerry’s et sa société mère Unilever d’antisémitisme et de "haine des juifs" après la décision de principe du fabricant de glaces de ne plus tirer profit de la colonisation violente et illégale des terres palestiniennes occupées par Israël.

Ben & Jerry’s et sa société mère Unilever ne seraient pas parvenus à un accord négocié dans le cadre de leur différend découlant de la décision du fabricant de glaces de cesser leurs ventes dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée.

"Les discussions n’ont pas abouti parce que Ben & Jerry’s ne veut pas céder sur sa mission sociale et sa position sur les droits humains en Palestine", a rapporté Reuters vendredi, citant une "source anonyme ayant une connaissance directe".



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2022

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234