Bilan des crimes israéliens en Palestine occupée du 13 au 19 janvier 2022

mardi 25 janvier

Lundi 9h, l’hôpital al-Mizan d’Hébron annonce le décès de Soliman ‘Eid al-Hathaleen, un homme de 69 ans, des suites de ses blessures. Douze jours plus tôt, un camion de la police israélienne escorté d’une voiture de patrouille pénètre à l’entrée du hameau de Kherbet Um al-Kheir, au sud d’Hébron, en vue de confisquer des véhicules garés « illégalement » selon les autorités. Alors que Soliman se tenait le long de la route, le camion dévie brutalement, le heurte et le traîne sur plusieurs mètres avant de poursuivre tranquillement sa route. Mortellement blessé, Soliman subit des fractures de la cage thoracique et de la colonne vertébrale, une hémorragie pulmonaire et une hémorragie cérébrale. Alors que la police israélienne sur place ne fait rien, une ambulance palestinienne finit par arriver et le transporter à l’hôpital où il est admis en soins intensifs. Pendant douze jours, l’équipe médicale tentera en vain de le sauver. Comme par hasard, la victime était un activiste bien connu de l’occupant pour sa résistance à la colonisation…



Toutes les brèves du site